Imaginer un monologue

1366 mots 6 pages
La scène se déroule dans une chambre à coucher contigüe au salon dans une villa provençale. Une odeur de fleurs sauvages règne dans la pièce. La lumière tamisée par de lourds rideaux laisse deviner une gracieuse silhouette en contrejour. La jeune femme, Madeleine de Morestel, est perdue dans la contemplation du portrait de son amant Arthur. Elle porte une légère robe d’un rouge intense, qui la fait ressortir dans cette pièce couverte de teintures roses délicates. Un lit à baldaquin encombre le milieu de la salle ; adjacent à la fenêtre, un bureau de chêne supportant un nécessaire à écrire occupe un pan de mur. Le pupitre est orné d’un bouquet de vipérines violacées. Un miroir est placé de l'autre côté.

Madeleine de Morestel - S'assoit devant son pupitre et commençant à écrire ce qu'elle a à l'esprit « Mon prince » mais non cela n’est pas très original venant de ma personne, lui-même sait qu’il est le prince de ce royaume, à quoi bon vouloir le répéter. Je dois savoir me montrer inventive et bonne comédienne pour pouvoir le séduire et sauver Arthur de ses griffes, le prince a déjà entendu des centaines de jeunes donzelles et autres femmes éperdument amoureuses de sa personne, s’il savait ce que je prépare.

Se lève du pupitre, se dirige vers le miroir et se regarde, aime voir son air malicieux. L’inspiration ne me vient donc pas, comment vais-je faire ? Je dois penser à Arthur, l’élu de mon cœur, avec lui je sais que j’y arriverais. Je reprends donc « Ô maitre de mon cœur, vous, Seigneur Guillaume de Gauvet. », je trouve cela plutôt aguichant pour l’exorde, je dois paraître délicate, attentionnée, fragile à son égard et totalement dévouée à lui. « Je dois vous concédez l’exactitude de ce que je ressens à votre égard, je ne puis vous cachez la vérité plus longtemps ». Je me demande si cela n’est pas trop franc pour paraître sincère, mais si, enfin maintenant le doute m’emporte.

Positionne une fleur entre son nez et sa bouche à la manière d'une moustache, et

en relation

  • Corpus dans le théatre
    2137 mots | 9 pages
  • Cours délibératif
    784 mots | 4 pages
  • Dissertation
    1649 mots | 7 pages
  • Commentaire composé scène d'exposition d'amphitryon
    634 mots | 3 pages
  • Bérénice jean racine - acte 1 scène 2
    1207 mots | 5 pages
  • Alfred de musset
    1312 mots | 6 pages
  • Fiche révision oral de français bérénice acte i scène 2
    931 mots | 4 pages
  • Methodologie de l’ecrit d’invention
    376 mots | 2 pages
  • Commentaire composé lorenzaccio scène 9, acte iv
    1117 mots | 5 pages
  • Swag machine
    307 mots | 2 pages