Imaginer un récit d’animaux qui se termine par une « morale ».

Pages: 2 (420 mots) Publié le: 19 janvier 2011
Un matin, par une belle journée d’été, Compère le renard rendit visite à son amie Commère l’aigle dans la forêt du « Chemin voisin ». Les arbres de la forêt était déjà très feuillus, un grand soleill’éclairait et les oiseaux chantaient à tue-tête. Compère s’y trouvait tellement bien qu’il aurait voulu y passer toute la journée mais il devait aller chercher à manger au village pour ses enfants.En arrivant au lieu dit, il vit « de gros arbres touffus, de petits buissons épineux et de petits animaux qui gambadaient ». Enfin il aperçut commère.
« Bonjour Commère ! Comment vas-tu ?
- BonjourCompère ! Quel honneur me vaut cette visite ?
- Peux tu garder mes enfants temporairement ?
- Bien sûr, à plus tard !
- Merci »
Lorsque Compère fut loin, Commère se dépêcha de bondir sur un desrenardeaux, elle le saisit dans ses serres et le cacha dans son nid. Le deuxième se demandait quel serait son sort… Et il lui arriva le même sort que son confrère : il se fit attraper et déposer dansle nid. Aussitôt les oisillons se mirent à picorer les renardeaux. Le père qui n’était pas encore bien loin, les entendit hurler et revint voir Commère.
Lorsqu’il vit Commère rire, il comprit et semit très en colère.
« Commère pour quoi as-tu fait ça ?
- J’avais faim et ils étaient si bons !
- Vas au diable ! Je te hais ! »
Et il fit mine de repartir, mais en réalité, il se cache dans unfourré.
Commère partit au village pour trouver une autre proie. Lorsqu’elle vit sur la place qu’un cochon était en train de griller, elle fonça à toute allure sur ce repas inattendu ; elle arracha unbout de viande qui flambait encore. Elle retourna chez elle, encore plus vite qu’à l’aller car elle se brûlait. Lorsqu’elle passa au-dessus de son nid, elle lâcha sa proie et alla se refroidir lesserres dans la rivière qui se trouvait à quelques mètres. Pendant ce temps, le morceau de viande avait mis feu au nid et les oisillons commençaient à paniquer. Puis ce fut le tour de l’arbre qui se mit à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le récit et sa morale
  • Le morale et le récit de la fable
  • Dans un apologue, le récit prime-t-il sur la morale ?
  • Dissertation apologue récit morale, placere et docere
  • Imagine
  • Imagines
  • Imagine
  • Imaginer

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !