Immigration Cameroun

4962 mots 20 pages
Depuis les dernières décennies du xxe siècle, le Cameroun s’érige progressivement en un important pourvoyeur de migrants dont la destination principale semble être l’Ile-de-France. Les flux qui en découlent présentent des caractéristiques démographiques assez spécifiques à travers lesquelles l’impact des faits religieux apparaît déterminant. Ainsi, la représentativité religieuse au sein de ce courant migratoire ne traduit nullement la structure démographique d’ensemble d’un Etat jeune et cosmopolite, que le fait ethnolinguistique vient à complexifier davantage. En outre, les effets de constructions sociales en migration parfois éprises d’occlusion autant sociale que spatiale (les deux étant bien souvent connexes) tendent à produire des risques de marginalisation et d’extrémisme qui, bien qu’encore marginaux au sein de ce groupe, méritent cependant d’être visités.
C’est ainsi que sur la base de recherches menées au sein de cette communauté, il nous a semblé nécessaire d’examiner dans quelle mesure le fait religieux, bien que pas du tout mis en avant par la majorité de Camerounais dans leur principale zone d’accueil en migration qu’est l’Ile-de-France, interférait significativement dans la dynamique migratoire de ce groupe au point parfois de cristalliser des postures flirtant avec un certain extrémisme naissant dans la région.
Pour mieux apprécier cet état de fait, il nous semble nécessaire de revisiter les spécificités de ce flux migratoire déterminant dans l’ensemble les principales destinations choisies par les migrants tout en impactant considérablement les postures observées en matière de croyances religieuses.
Spécificités de l’immigration camerounaise

L’immigration camerounaise présente des caractéristiques assez spécifiques liées à la nature et à la structure du pays d’origine.
Cette immigration est originaire d’un Etat jeune et historiquement atypique. En effet, l’existence institutionnelle de l’Etat camerounais qui ne date que de 1960 avec

en relation

  • Histoire économique et sociale
    5574 mots | 23 pages
  • Mémoire
    17293 mots | 70 pages
  • Etudiant
    18580 mots | 75 pages
  • Le marché des cosmétiques en chine
    7761 mots | 32 pages
  • La decolonisation de l'inde
    649 mots | 3 pages
  • Migrations et mobilités en afrique et au moyen-orient
    2136 mots | 9 pages
  • Les forces armées camerounaises et la souveraineté camerounaise sur la presqu'ile de bakassi
    6292 mots | 26 pages
  • Étude pays ru
    1515 mots | 7 pages
  • Role des espaces dans les migrations transmediterranneennes
    917 mots | 4 pages
  • L'immigration en france
    13917 mots | 56 pages