Impôt et inégalités de revneu en france au xxe

634 mots 3 pages
Impôt et inégalités de revenu en France au 20e

- 15 Juillet 1914 : mise en place de l'impôt progressif sur le revenu : l'administration fiscale française établit tableaux statistiques qui indiquent la tranche de revenus et le montant des impôts émis.
- Les inégalités de revenu visent à étudier la répartition inégale des ressources économiques perçues par la population française au 20e siècle (1914-1991).
- On utilise des outils : niveau de vie, les déciles (mesure distribution des revenus et sépare la population en 10 parties égales), le rapport interdécile, la courbe de Lorenz ou encore le Gini.
- Thomas Piketty, éco français spécialisé dans inégalités économiques

I- De 1914 à 1945 : CHUTE PROFONDE DES INEGALITES

A) Effet de cliquet, loi de Wagner, et chocs de la 1e moitié : B) Provoquent la baisse des inégalités de revenus 1) Les conséquences des guerres sur les économies des plus riches. 2) Les conséquences de la crise sur les économies des plus riches (patrimoine). 3) Phénomène de rattrapage !

C) Et la mise en place d'une économie administrée.
- Les pouvoirs publics ont dut repenser leur action sur l'économie, prendre l'effort de guerre en main et se défaire des tendances libérales  économie administrée qui va organiser la production et prévenir les déséquilibres.
- MAIS surtout, les Etats doivent assumer conséquences sociales et économiques en versant des pensions aux familles = début de l'impôt.
 Les contestations depuis la fin du 19e aboutissent enfin avec les différents socialismes, et l'arrivée du Front Populaire au pouvoir en 1936.

II- La rupture de 1945 à 1980 : La stagnation des inégalités basses qui ne retrouvent pas leur niveau initial :

A) Mise en place de l'impôt progressif : 1) Pourquoi ?
- Assumer l'effort de guerre
- Eviter la reconstitution des grosses fortunes  plus d'inégalités de revenus. 2) La chute des inégalités :
- Certes elles ont au début augmenté partiellement, mais elles

en relation