Impressionistes

732 mots 3 pages
Guillaume Apollinaire

Guillaume Apollinaire, né Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Wąż-Kostrowicki le 26 août 1880 à Rome et mort pour la France le9 novembre 1918 à Paris, est un poète et écrivain français, né polonais.
Il est considéré comme l'un des poètes français les plus importants du début du xxe siècle, auteur de poèmes tels que Zone, La Chanson du mal-aimé, ou encore, ayant fait l'objet de plusieurs adaptations en chanson au cours du siècle, Le Pont Mirabeau . Il pratiqua dans les dernières années de sa vie le calligramme(terme de son invention désignant ses poèmes écrits en forme de dessins et non de forme classique en vers et strophes). Il fut le chantre de nombreuses avant-gardes artistiques de son temps, dont principalement le cubisme, poète et théoricien de l'Esprit nouveau, et fut sans doute un précurseur majeur du surréalisme dont il a forgé le nom.
Sa mère, Angelika Kostrowicka, née à Nowogródek dans le grand-duché de Lituanie, appartenant à l'Empire russe (aujourd'hui Navahrudak en Biélorussie) était issue de la noblesse polonaise, et son père était un officier italien, Francesco Flugi d'Aspermont. Arrivé à Monaco en 1887, Guillaume est inscrit aux lycées de Cannes et de Nice. En 1901 et 1902, il fut précepteur pour la vicomtesse Elanor de Milhaud, d'origine allemande et veuve d'un comte français . Entre 1902 et 1907, il travailla pour divers organismes boursiers et commença à publier contes et poèmes dans des revues. En 1907, il rencontra l'artiste peintre Marie Laurencin. À cette même époque il commença de vivre de sa plume. Il se lia d'amitié avec Pablo Picasso, Paul Gordeaux, André Derain, Edmond-Marie Poullain, Maurice de Vlaminck et le Douanier Rousseau, se fit un nom de poète et de journaliste, de conférencier et de critique d'art. En septembre 1911, accusé de complicité de vol parce qu'une de ses relations avait dérobé des statuettes au Louvre, il fut emprisonné durant une semaine à la prison de la Santé ; cette expérience le

en relation

  • Les impressionistes
    1738 mots | 7 pages
  • Les impressionistes
    562 mots | 3 pages
  • impressioniste
    369 mots | 2 pages
  • Themes impressionistes
    718 mots | 3 pages
  • Manet impressioniste
    2706 mots | 11 pages
  • Le courant impressioniste
    1974 mots | 8 pages
  • Peintres impréssionistes
    371 mots | 2 pages
  • Etudes de tableaux impressionistes
    1064 mots | 5 pages
  • Le rôle du vêtement dans les œuvres impressionistes
    1661 mots | 7 pages
  • Maupassant et l'impressionisme
    684 mots | 3 pages