Impressions personnelles : PHEDRE RACINE

995 mots 4 pages
ARGUMENTATION

Impressions personnelles à la lecture de la pièce

Racine est un artiste qui a vécu une enfance assez triste, son écriture a traversé les époques et Phèdre en est le plus bel exemple, cette œuvre a connu un énorme succès.
En ce qui concerne mon avis personnel, j'attendais à chaque scène, impatiemment la suivante. L'art du suspens crée par Racine et la complexité des personnages contribuent à donner du caractère au récit, l'invention même d'Aricie n'est là que pour donner un peu plus de piquant à cette tragédie.
J'ai pris conscience de la beauté de la langue de Racine, le style d'écriture et les alexandrins splendides, mais surtout de la force de la passion de Phedre. C'est en particulier cette incroyable passion qui m'a touché dans cette œuvre. Je suis restée sous le choc de ces passions interdites: l'amour désespère d'une femme pour son beau fils, l'amour caché d'un homme pour la fille des ennemis héréditaires de son père.
Je fais part maintenant, d'une citation de Phedre, qui m'a interpellé et beaucoup fait réfléchir, extraite de la scène de l'aveu
« J'ai pris la vie en haine et ma flamme en horreur » (vers 308)
Ce vers insiste énormément sur la passion qu'elle éprouve, et son destin tragique. Je trouve que la citation est très frappante et on peut dire qu'elle est aussi révélatrice de l’œuvre.

Les intérêts de l’œuvre

Dans sa préface de Phèdre de 1677,Racine a expliqué la moralité de l'oeuvre : « les moindres fautes y sont sévèrement punies. La seule pensée du crime y est regardée avec autant d’horreur que le crime même. Les faiblesses de l’amour y passent pour de vraies faiblesses…» L 70-71-72.En effet, dans Phèdre, il y a une portée humaine très importante et une critique sévère des vices humains; d’ailleurs qui sont sanctionnés tragiquement. C ‘est une lutte incessante entre le bien et le mal;et malgré les périls et les injustices, l’innocence peut triompher et les criminels doivent être punis sans merci.

en relation

  • « Les passions n’y sont représentées aux yeux que pour montrer tout le désordre dont elles sont causes » écrit racine dans la préface de phèdre. commentez cette affirmation en vous appuyant sur les textes du corpus,
    809 mots | 4 pages
  • Phedre
    1497 mots | 6 pages
  • fiche de lecture Phèdre, Racine
    1532 mots | 7 pages
  • Phèdre de racine
    1846 mots | 8 pages
  • Le théatre : but de divertir ou d'enseigner ?
    1497 mots | 6 pages
  • Phedre la trajédie classique
    3437 mots | 14 pages
  • GP Phedre Racine
    17478 mots | 70 pages
  • Analyse de phèdre mis en scène par renault marie leblanc
    1685 mots | 7 pages
  • Fiche histoire
    4537 mots | 19 pages
  • Phèdre
    4038 mots | 17 pages