Inconscient

409 mots 2 pages
I) C)
Quand ma langue fourche, je ne sais pas pourquoi, c'est-à-dire que j'ignore moi-même ce qui me pousse à dire tel mot plutôt qu'un autre. Pour Freud, il y a un conflit entre deux désirs dont l'un est gênant et peut être ignoré par le sujet. Il n'y a pas d'actes innocents ou anodins. Tous sont révélateurs d'un affrontement en moi de ces deux desirs. Pour Freud, ces actes « normaux » (oubli, actes manqués, rêves), mais aussi « maladifs » (névroses, psychoses, obsessions) s'expliquent par l'existence de l'inconscient. L'individu subirait un conflit psychique, parfois violent entre la morale et des désirs, des pulsions qui ignorent ces règles. Ces pulsions,, le sujet les trouverait, s'il en avait conscience, tellement monstrueuses, qu'elles ne parviennent à la conscience que sous une autre forme : le lapsus, le rêve, ou le symptôme maladif. " Le moi n'est pas maître dans sa propre maison » signifie que je n'ai pas conscience et que je ne maîtrise pas, ne contrôle pas une bonne part de ce qui se passe en moi-même : ce conflit. Ne pas maitriser ce qui se passe en moi meme revient à commettre des actes que ma morale rejette mais ne peut pas arreter. Ainsi, ne pas pouvoir maîtriser son acte implique une décharge de responsabilité. II) C) Être responsable de ses actes n’est ce pas avoir une idée claire et transparente de tout ce que je fais? Pour Alain, l’inconscient est un animal redoutable qui menace le sujet libre. Lorsque l’on juge quelqu’un de responsable, on dit qu’il « sait ce qu’il fait ». La responsabilité ne se baserait donc que sur l’acte en lui même et non sur les motivations de ces actes. L’inconscient peut nous suggérer énormément d’actes cependant nous gardons la faculté de les juger, non pas sur leurs origines mais sur leur valeur morale. Ainsi, l’homme n’est pas un animal sous l’emprise de son inconscient possiblement diabolique, mais un être rationnel qui possède la capacité de choisir après jugement les actes qu’il est en capacité de faire.

en relation

  • Inconscient
    1877 mots | 8 pages
  • Inconscient
    423 mots | 2 pages
  • Inconscient
    293 mots | 2 pages
  • Inconscient
    430 mots | 2 pages
  • Inconscient
    1779 mots | 8 pages
  • L inconscient
    2944 mots | 12 pages
  • L' Inconscient
    925 mots | 4 pages
  • Inconscient
    467 mots | 2 pages
  • Inconscient
    698 mots | 3 pages
  • inconscient
    2105 mots | 9 pages