Indépendances

Pages: 15 (3519 mots) Publié le: 5 août 2010
01/08/2010
|[pic] |

Selon les statistiques officielles, dans 50 ans, l’Afrique aura 2 milliards d’habitants dont il faudra assurer l’indépendance socio-économique, financière, politique et alimentaire. Autant de défis qui inclinent des interrogations, mais surtout des analyses et réflexions poussées pour une autonomie réussie qui passeelle-même par un pouvoir démocratique fort, vecteur d’une stabilité pérenne sur le continent.

En procédant, ce dimanche 1er Août 2010, à l’ouverture du Colloque International Pluridisciplinaire, point de départ des festivités marquant le Cinquantenaire de l’Indépendance de la Côte d’Ivoire, le Président Laurent Gbagbo a appelé l’ensemble des ivoiriens et toute l’Afrique à une espèce de remise encause, sans calcul ni faiblesse.

S’appuyant sur un long chapitre des facteurs essentiels qui ont porté un coup de frein au développement des pays de la Sous-région, Laurent Gbagbo a fait une invitation-exhortation aux uns et aux autres.

«Au Nigeria, il y a eu une guerre et 1 coup d’Etat. Au Bénin, beaucoup de coups d’Etat. Au Togo, la vie politique a été rythmée par les coups d’Etat dès la3ème année des Indépendances africaines. Au Ghana, 8 militaires au moins ont gouverné le pays avant que Jerry Rawlings n’établisse l’ordre constitutionnel. En Côte d’Ivoire, cela est aussi arrivé : 1 coup d’Etat et une guerre civile. Le Liberia a, quant à lui, connu 17 ans de guerre civile. En Sierra-Leone, on continue encore de juger les criminels de la guerre civile. En Guinée, c’est la premièrefois, cette année, que l’on organise des élections depuis 1958. Au Burkina-Faso, il y eu des coups d’Etat. Au Niger, nous y sommes encore, tandis qu’au Mali, il y en a eu au moins 2. Enfin, au Sénégal, la question de la Casamance est toujours là. Elle est tellement là, qu’on l’oublie même».

Pour Laurent Gbagbo, la première attitude qui mérite d’être adoptée est celle de l’autocritique : «Quanddans un sous-continent, on a tous les pays qui ont connu le même type de problèmes, il faut s’arrêter un jour pour réflechir. Pourquoi est-ce à nous que cela arrive t-il ? Si nous ne menons pas cette réflexion, c’est qu’il n’y a pas de différence entre les animaux et nous». Une telle attitude, dira t-il, devrait l’emporter sur un certain ivoiro-pessimisme que cultivent nombre d’ivoiriens qui tendentà faire croire que ç’en est fini pour la Côte d’Ivoire.

Que non ! D’où son appel à l’interpénétration des idées et à l’échange des expériences avec les autres, aux travers de ce Colloque International Pluridisciplinaire, afin que, de «la réflexion collective, nous voyions comment nous inspirer de leurs expériences, pour nous en sortir».

Car, le Chef de l’Etat ne veut pas d’autre chose. «Jene veux pas que ce Colloque soit une séance de pleurs collectifs. Nous sommes là pour dire : "chaque pays a eu sa part de malheur. Quelle est la spécificité de notre malheur ? Comment nous en sortir de façon spécifique". Personne ne peut venir le faire à notre place».

En historien accompli, le Président de la République, en s’appuyant sur les exemples des affres qu’ont connues les grandesdémocaties (USA, France, Allemagne, Italie…), sait que les pays ont su rebondir après des lendemains aussi incertains. D’où l’optimisme qu’il a voulu partager avec l’assistance qui a pris d’assaut l’auditorium principal de la Fondation Félix Houphouê-Boigny pour la Recherche de la Paix.

«Je suis optimiste, parce que je vois où nous allons. Je suis optimiste, parce que je parcours l’Afrique ; je causeavec tous les Chefs d’Etat sans disctinction. L’Afrique que je vois arriver, c’est une autre Afrique, où l’Indépendance devient de plus en plus une réalité dans la tête des dirigeants. Les Africains ont compris que personne ne viendra construire l’Afrique à leur place».

A l’endroit des participants, le Chef de l’Etat a eu ces quelques mots tout aussi pleins d’optimisme.
«Dès qu’on aura...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Independance
  • Indépendance
  • Independance
  • Independance en afrique
  • Le soleil des indépendances
  • Indépendance de l'auditeru
  • L independance de bce
  • Colonisation et indépendance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !