Inferno Dan Brown

136442 mots 546 pages
Titre de l’édition originale :
Inferno
Première édition mai 2013.
Publiée par Doubleday a division of Random House, Inc., New York
© 2013 by Dan Brown. Tous droits réservés
© 2013, éditions Jean-Claude Lattès pour la traduction française.
Couverture : Bleu T d’après Michael J. Windsor
Illustration : Dante : © Imagno/Hulton Archive/Getty Images ;
Florence : © Bread and Butter/Getty Images.
Graphique p. 174 « Special Report : How Our Economy Is Killing the
Earth » (New Scientist, 10/16/08). © 2008 Reed Business Information,
UK. All rights reserved. Distributed by Tribune Media Services. www.editions-jclattes.fr 978-2-7096-4416-7

DU MÊME AUTEUR :

Avec Robert Langdon
Da Vinci Code, Lattès, 2004.
Anges et Démons, Lattès, 2005.
Le Symbole perdu, Lattès, 2009.
Deception Point, Lattès, 2006.
Forteresse digitale, Lattès, 2007.

À mes parents

Les endroits les plus sombres de l’enfer sont réservés aux indécis qui restent neutres en temps de crise morale.

Les faits :
L’iconographie, les textes, et les références historiques donnés dans cet ouvrage sont réels.
« Le Consortium » est une organisation privée ayant des bureaux dans sept pays. Son nom a été changé pour des raisons de sécurité et de confidentialité.
Inferno est le monde souterrain décrit par Dante Alighieri dans son poème épique, La Divine
Comédie. L’enfer y est décrit comme un monde structuré et complexe, peuplé d’entités appelées
« ombres » – des âmes sans corps piégées entre la vie et la mort1.
1. Pour cette édition française, les extraits de La Divine Comédie proviennent de la traduction de Jacqueline Risset, éditions GF
Flammarion – à l’exception du chapitre 58. (N.d.T.)

Prologue

Je suis l’Ombre.
Par la cité dolente, je fuis.
Par l’éternelle douleur, je prends mon essor.
Le long des berges de l’Arno, je cours, hors d’haleine… puis je prends à gauche par la via dei
Castellani, droit au nord, pour me fondre dans les ténèbres de la galerie des Offices.
Mais ils sont toujours à mes trousses.
Leurs pas

en relation

  • Le film d'horreur
    12048 mots | 49 pages
  • Inferno
    136466 mots | 546 pages
  • Théophile gauthier
    58117 mots | 233 pages