Influence de l'hérédité dans l'assomoir avec l'alcool

281 mots 2 pages
L'influence de l'hérédité

L'hérédité a une grande importance dans l'oeuvre de Zola ; Les Rougon-Macquart. Il écrira d'ailleurs : Je veux montrer comment une famille, un petit groupe d'êtres, se comporte dans une société, en s'épanouissant pour donner naissance à dix, à vingt individus, qui paraissent, au premier coup d'oeil, profondément dissemblables, mais que l'analyse montre intimement liés les uns aux autres. C'est à travers le thème de l'alcool mais aussi du comportement de Gervaise qu'on voit à quel point l'hérédité est présente dans les Rougon-Macquart.

1)L'alcool

L’alcoolisme est un thème récurrent et central du roman. Zola en décrit avec précision les ravages. L’alcool déshumanise. Il fait perdre toute dignité à l'homme, le rabaisse - il suffit de penser à Coupeau qui dort vautré dans ses vomissures. Le thème de l’alcool permet d’illustrer le déterminisme des caractères et la thèse naturaliste. Les parents de Gervaise étaient alcooliques, le père de Coupeau était alcoolique. L’alcoolisme est vécu comme une tare familiale ; Zola imagine l’alcool qui circule dans les membres d’une même famille pour les putréfier. Le couple est d’ailleurs placé sous le signe de l’alcool puisqu’ils se donnent rendez-vous à l’Assommoir, la présence de l’alambic semble prédestiner de la destinée du couple. Zola nous dit aussi que l'alcool réveille les instincts de l’être humain, le rend fou et peut même le pousser au meurtre : le père Bijard tuera sa fille dans un accès de folie meurtrière. Coupeau victime de delirium tremens meurt à cause de l'alcool.

2) La déchéance de

en relation

  • Quelle est l’empreinte du naturalisme dans les arts ?
    2027 mots | 9 pages
  • Analyse de la bete humaine d'emile zola
    3402 mots | 14 pages
  • Klkkj
    2005 mots | 9 pages
  • Zola
    7269 mots | 30 pages
  • Littérature du 19ème
    15994 mots | 64 pages