Info

Pages: 19 (4562 mots) Publié le: 5 janvier 2011
Texte de la 249e conférence de l'Université de tous les savoirs donnée le 5 septembre 2000. LE NOUVEAU DEFI DU STOCKAGE DE DONNEES par Jacques Péping Notre civilisation a produit plus d’informations durant ces trente dernières années que pendant les cinq mille ans qui les ont précédées. En 1999, on estimait à 4 % la quantité mondiale d’information numérique exploitable sur ordinateur, le resteétant sous forme papier, microfilms ou d’autres formes analogiques. Ce pourcentage sera de 15 % en 2004 ; à partir de maintenant, plus de la moitié de l’information que nous allons créer sera déjà sous forme digitale ! Enfin, 4 ans ont suffi pour atteindre cinquante millions d’utilisateur d’Internet, alors qu’il aura fallu vingt ans aux micro-ordinateurs et quarante ans aux postes de radio pouratteindre ce même nombre. Ces quelques images montrent la fantastique accélération avec laquelle nous entrons dans l’âge de l’information. Cela montre aussi le défi difficile auquel est confronté le stockage de données. Nous verrons comment les technologies réagissent, comment les architectures évoluent. Nous mettrons l’accent sur le SAN, ce nouveau concept de stockage en réseau, qui est en train derévolutionner le stockage de données, pour terminer par une réflexion sur le stockage du futur.

Le défi posé au stockage de données
Avec l’ère de l’information, on change souvent d’échelle. Premier changement d’échelle, la livraison annuelle mondiale de stockage externe, c’est-àdire tout le stockage installé à l’extérieur des micro-ordinateurs et des serveurs. Elle s’exprime maintenant enmillions de téra-octets alors qu’elle s’exprimait en milliers de téraoctets au début des années 1990, un rapport mille ! Un téra-octet, c’est mille milliards d’octets (un octet, c’est huit bits 0 ou 1, ça représente un caractère) ; en équivalent papier, c’est 40 000 arbres détruits, 20 millions d’images et 500 millions de pages de texte. Aujourd’hui c’est un système de 15 à 20 disques, pas plusvolumineux qu’un tiroir de commode et bientôt il tiendra sur une ou deux cartouches magnétiques. Comment accueillir ces énormes masses de données ? Second changement d’échelle, le déploiement d’Internet. Il est difficile de faire des prévisions dans ce domaine, tant le développement est incontrôlable. Le nombre d’internautes progresse actuellement de 10 % par mois ; les analystes avancent le nombre de 300millions en 2002. Comment répondre à ce déferlement de communications ? Comment accélérer les échanges de données, comment réduire les temps d’accès ? Troisième changement d’échelle, le commerce électronique. En cinq ans le revenu passerait de 150 à 2.500 milliards d’euros pour l’année 2004. Comment gérer et protéger ces énormes quantités de données qui constituent le patrimoine de l’entreprise ?Comment être suffisamment réactif pour s’adapter en temps réel aux changements de comportement des clients et pour répondre à des charges de sollicitations souvent imprévisibles ?

La réponse des technologies
Ces chiffres témoignent d’un fantastique big-bang de l’information. Comment réagissent les technologies ? La nouvelle hiérarchie du stockage
plus vite plus cher moins capacitifSystèmes de stockage
temps accès < 1µs €/Mo < 200 10 à 20 0,4 < 0,2 0,5 à 0,1 < 0,1 < 0,05 volume 32 Go 16 Go Nx 100 Go 10 To Nx 10 Go Nx 10 Go Nx 100 To

Mémoires RAM
< 0.1ms

Disques électroniques Disques durs magnétiques rapides Disques magnétiques Disques optiques capacitifs CD-Rom DVD Bandes magnétiques

< 8 ms 25 ms 5s 5s 10 s

moins vite moins cher plus capacitif

Cette figure montrela pyramide des technologies de stockage. Au sommet on trouve les technologies les plus rapides, mais aussi les plus chères et les moins capacitives. À l’inverse en descendant vers la base, on trouve des technologies moins performantes, mais plus capacitives et meilleur marché. De haut en bas on trouve les mémoires RAM à semiconducteurs, les disques électroniques, les disques durs magnétiques,...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Info
  • Info
  • info
  • info
  • Info
  • Info
  • Info
  • Info

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !