Inglorious basterds

520 mots 3 pages
Dans une situation douleureuse ,la femme qui est devenue ouvrière venait déposer son enfant à la salle d'Asile pour le faire garder , il doit avoir au moin 2 ans. Pendant la période intèrmédiaire, l'ouvrière ne trouvait aucune institution qui l'aida à nourrire et à élever elle même son enfant.
C'est pour remedier à cette situation que fut fondée la première crèche à Paris en 1844 par M.Fermier Marbeau,alors adjoint au maire du 1 er arrondissement.
La crèche à pour objectif donc, de garder et de soigner des enfants en bas âge pendant les heurs de travail de leur mère.
De nos jours il existe differents moyens de garde d'enfants ;
-les crèches collectives municipales.
-les crèches associatives .
-les crèches parentales ou familiales.
-les crèches d'entreprises
-les jardins d'enfants ou les mini crèches

La crèche collective.

C'est une structure acceuillant régulièrement à la journée des enfants de 2 mois et demi à 3 ans durant le travail des parents qu'elle soit municipale,assocative ou parentale.
La crèche dépent de direction départementale des affaires sanitaires et sociales(DDASS) et de la PMI.
Leur capacitée d'acceuil est variable, on compte généralement de 15 à 80 enfants acceuillis.
Les règles y sont strictes aussi bien concernent l'encadrement des enfants que l'hygiène,les repas et la surveillance.

Le rôle de la crèche, c'est de contribuées à l'éveil de l'enfant,l'aidé dans l'acquisition de son autonomie et favoriser sa socialisation.
L'encadrement est fait par une équipe professionnelle avec à sa tête;
-une directrice(puéricultrice , infirmière) qui dirige l'établissement
-une éducatrice de jeunes enfants qui organisent des activités éducatives afin de favoriser le développement des enfants.
-des auxilliaires de puériculture (une pour 5 enfants qui ne marchent pas ou 8 enfants qui marchent)elle assure les soins d'hygiène, de confort,participent à l'éveil et à la socialisation des enfants.
-une équipe technique dont dépend le

en relation

  • Inglorious basterd
    1389 mots | 6 pages
  • Critique de film ; django unchained
    786 mots | 4 pages
  • Inglourious basterds
    2746 mots | 11 pages
  • Tarentino - dossier audiovisuel
    7741 mots | 31 pages
  • Hfbfhfbr
    487 mots | 2 pages
  • Le cinéma
    985 mots | 4 pages
  • Trop de shoah?
    547 mots | 3 pages
  • Prix cinématographique
    493 mots | 2 pages
  • Critique de Gone Girl
    994 mots | 4 pages
  • Les bienveillantes de jonathan littell – conte moral, perversion philosophique.
    1441 mots | 6 pages