Insee - les pme françaises : rentables mais peu dynamiques ?

12158 mots 49 pages
NSEEDirection des Études et Synthèses Économiques

G 2008 / 01

Claude PICART *

Document de travail

Institut National de la Statistique et des Études Économiques

INSTITUT NATIONAL

DE LA

STATISTIQUE

ET DES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES

Série des documents de travail de la Direction des Études et Synthèses Économiques

G 2008 / 01

Les PME françaises : rentables mais peu dynamiques ?
Claude PICART *

FÉVRIER 2008

L’auteur remercie les participants au séminaire D3E du 22 octobre 2007 et en particulier G. Gilquin (DGTPE) qui a discuté la première version de ce document.

_____________________________________________ *
Faisait partie du Département des Études Économiques d’Ensemble au moment de la rédaction de ce document.

Département des Études Économiques d'Ensemble - Timbre G201 - 15, bd Gabriel Péri - BP 100 - 92244 MALAKOFF CEDEX France - Tél. : 33 (1) 41 17 60 68 - Fax : 33 (1) 41 17 60 45 - CEDEX - E-mail : d3e-dg@insee.fr - Site Web INSEE : http://www.insee.fr

Ces documents de travail ne reflètent pas la position de l’INSEE et n'engagent que leurs auteurs. Working papers do not reflect the position of INSEE but only their author's views.

2

Les PME françaises : rentables mais peu dynamiques ?
Résumé
Si les PME ont un taux de marge inférieur à la moyenne, c’est parce qu’elles ont une plus faible intensité capitalistique - moins de capital à rémunérer - et non parce qu’elles seraient moins rentables. Au contraire, leur rentabilité apparaît plus élevée aussi bien à travers les différents ratios comptables de rentabilité qu’à travers leur valorisation lors de leur acquisition par des groupes. Ceci ne signifie pas que la croissance réduit le profit et que les PME n’ont pas intérêt à grandir car cette forte rentabilité tient moins à leur taille qu’à leur âge. Elles deviennent moins rentables en vieillissant et cette baisse de rentabilité est plus accentuée pour celles qui ne grandissent pas. Cette meilleure rentabilité

en relation

  • Hugo doc
    57084 mots | 229 pages
  • Cahier conseil
    9733 mots | 39 pages
  • « Ma mondialisation » (g. perret, 2006)
    3972 mots | 16 pages
  • Pme pour la france
    60152 mots | 241 pages
  • These
    16084 mots | 65 pages
  • Pme rapport sur l'innovation
    77253 mots | 310 pages
  • La crise en guyane
    4954 mots | 20 pages
  • L'évolution récente des créations et défaillances d'entreprises en france
    11472 mots | 46 pages
  • Entreprise
    5040 mots | 21 pages
  • Exposé
    43425 mots | 174 pages