Insee - les pme françaises : rentables mais peu dynamiques ?

Pages: 49 (12158 mots) Publié le: 5 février 2013
NSEEDirection des Études et Synthèses Économiques

G 2008 / 01


Claude PICART *

Document de travail

Institut National de la Statistique et des Études Économiques

INSTITUT NATIONAL

DE LA

STATISTIQUE

ET DES

ÉTUDES ÉCONOMIQUES

Série des documents de travail de la Direction des Études et Synthèses Économiques

G 2008 / 01

Les PME françaises : rentables mais peudynamiques ?
Claude PICART *

FÉVRIER 2008

L’auteur remercie les participants au séminaire D3E du 22 octobre 2007 et en particulier G. Gilquin (DGTPE) qui a discuté la première version de ce document.

_____________________________________________ *
Faisait partie du Département des Études Économiques d’Ensemble au moment de la rédaction de ce document.

Département des Études Économiquesd'Ensemble - Timbre G201 - 15, bd Gabriel Péri - BP 100 - 92244 MALAKOFF CEDEX France - Tél. : 33 (1) 41 17 60 68 - Fax : 33 (1) 41 17 60 45 - CEDEX - E-mail : d3e-dg@insee.fr - Site Web INSEE : http://www.insee.fr

Ces documents de travail ne reflètent pas la position de l’INSEE et n'engagent que leurs auteurs. Working papers do not reflect the position of INSEE but only their author's views. 2

Les PME françaises : rentables mais peu dynamiques ?
Résumé
Si les PME ont un taux de marge inférieur à la moyenne, c’est parce qu’elles ont une plus faible intensité capitalistique - moins de capital à rémunérer - et non parce qu’elles seraient moins rentables. Au contraire, leur rentabilité apparaît plus élevée aussi bien à travers les différents ratios comptables de rentabilité qu’àtravers leur valorisation lors de leur acquisition par des groupes. Ceci ne signifie pas que la croissance réduit le profit et que les PME n’ont pas intérêt à grandir car cette forte rentabilité tient moins à leur taille qu’à leur âge. Elles deviennent moins rentables en vieillissant et cette baisse de rentabilité est plus accentuée pour celles qui ne grandissent pas. Cette meilleure rentabilitépeut découler d’effets de sélection -seules les meilleures des PME parviennent à s’installer durablement-, mais, qu’il y ait sélection ou non, un constat demeure : le sous-investissement des PME en place ne peut être relié à un problème de défaut de rentabilité. C’est d’autant plus vrai que sur les 15 dernières années, la rentabilité d’exploitation de l’ensemble des sociétés non financières s’estlégèrement améliorée et, grâce à la baisse des taux d’intérêt, leur profitabilité s’est nettement accrue. Comme les autres entreprises, les PME se désendettent, accroissent les dividendes et augmentent leurs fonds propres. Plus que les autres entreprises, elles accumulent une trésorerie qui se substitue à des concours bancaires en forte baisse, et qui sert moins à épargner en vue de l’investissementqu’à faire face à d’éventuels chocs négatifs. Cette faiblesse de l’investissement n’empêche pas ces PME de constituer le principal foyer de création d’emplois. Les PME constituent un vivier qui alimente la strate des grandes firmes, que ce soit par la croissance de certaines PME qui deviennent alors de grandes entreprises ou par acquisition de PME par les groupes. Mots-clés : PME, rentabilité,investissement

French SMEs: profitable but not very dynamic?
Abstract
If SMEs have below average mark-up ratios - gross operating profit over value added - it is because they are less capital intensive - less capital to be remunerated - and not because they are less profitable. On the contrary, their profitability appears higher both in terms of usual accounting ratios and when measured throughtheir valorisation when taken over by groups. This does not mean that growth reduces profit and that SMEs have no incentive to grow. This strong profitability is less a matter of size than a matter of age. They become less profitable when getting old and this fall in profitability is more accentuated for those who do not grow. This higher profitability can result from a selection effect - only...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les difficultés de financement des PME françaises
  • Fiscalité pme eti françaises
  • Les dynamiques de la population française et leurs conséquences sur le territoire
  • Villes Et Nouvelles Dynamiques Urbaines (Diversité Des Régions Françaises)
  • Villes et nouvelles dynamiques urbaines (diversité des régions françaises)
  • Atouts et faiblesses des pme françaises dans le contexte de la crise économique
  • Insee
  • Insee

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !