Institutions politiques

Pages: 137 (34160 mots) Publié le: 13 novembre 2012
« Rien n’est plus répréhensible à mes yeux que cette disposition à fuir, cette désertion si caractéristique d’une position de principe difficile dont on sait pertinemment qu’elle est juste. Cette peur de paraître trop politique et revendicatif, ce besoin d’approbation de la part d’un tenant de l’autorité ; ce désir de maintenir une réputation d’objectivité et de modération dans l’espoir d’êtresollicité, consulté ou de siéger dans quelque comité prestigieux, afin de se maintenir au sein du courant dominant, et de recevoir peut-être un jour un diplôme, un prix, une ambassade ».
E. Said, « Des intellectuels et du pouvoir, éd Seuil, 1994, p.116.

« Le problème devant lequel se trouvent placés les spécialistes en sciences humaines ne peut donc pas être résolu par le simple fait qu’ilsrenonceraient à leur fonction de membre d’un groupe au profit de leur fonction de chercheur. Ils ne peuvent cesser de prendre part aux affaires sociales et politiques de leur groupe et de leur époque, ils ne peuvent éviter d’être concernés par elles. Leur propre participation, leur engagement conditionne par ailleurs leur intelligence des problèmes qu’ils ont à résoudre en leur qualité descientifiques. Car, si pour comprendre la structure d’une molécule on n’a pas besoin de savoir ce que signifie se ressentir comme l’un de ses atomes, il est indispensable, pour comprendre le mode de fonctionnement des groupes humains, d’avoir accès aussi de l’intérieur à l’expérience que les hommes ont de leur propre groupe et des autres groupes ; or on ne peut le savoir sans participation et engagementactifs ».
N. Elias, « Engagement et distanciation », éd Fayard, p.29.

« Pour des raisons qui tiennent sans doute à moi, et surtout à l’état du monde, j’en suis venu à penser que ceux qui ont la chance de pouvoir consacrer leur vie à l’étude du monde social, ne peuvent rester neutres et indifférents, à l’écart des luttes dont l’avenir de ce monde est l’enjeu. (…) J’ai aussi conscience qu’enappelant, comme je le fais ici, les chercheurs à se mobiliser pour défendre leur autonomie et pour imposer les valeurs attachées à leur métier, je m’expose à choquer ceux d’entre eux qui choisissant les facilités vertueuses de l’enfermement dans leur tour d’ivoire, voient dans l’intervention hors de la sphère académique un dangereux manquement à la fameuse « neutralité axiologique », identifiée à tort àl’objectivité scientifique, et à être mal compris, voire condamnée sans examen, au nom de la vertu académique même que j’entends défendre contre elle-même . Mais je suis convaincu qu’il faut coûte que coûte faire entrer dans le débat public, d’où elles sont tragiquement absentes, les conquêtes de la science – et rappeler au passage à la prudence les essayistes bavards et incompétents qui occupent àlongueur de temps les journaux, les radios et les télévisions - ; libérant ainsi l’énergie critique qui reste enfermée dans les murs de la cité savante, pour partie par une vertu scientifique mal comprise, qui interdit à l’homo academicus de se mêler aux débats plébiens du monde journalistique et politique, pour partie par l’effet des habitudes de pensée et d’écriture qui font que les spécialistestrouvent plus facile et aussi plus payant, du point de vue des profits proprement académiques, de réserver les produits de leur travail pour des publications scientifiques qui ne sont lues que de leurs pareils».
P. Bourdieu, Contre-feux 2, éd Liber Raisons d’Agir, 2001,p.7-9.

Bibliographie


Les ouvrages marqués en italique sont fortement conseillés.

Initiation :

Revue française dedroit constitutionnel, n°82, avril 2010. Une nouvelle Vème République ?

Droit constitutionnel, Eric Oliva, ed Dalloz Sirey, 2009.

Institutions politiques, Jean Claude Zarka, Ellipses Marketing, 2009.

La Vème République, Jean François Sirinelli, ed Puf (2ème ed), 2009.

Droit constitutionnel contemporain (Tome 3), Dominique Chagnollaud, éd Dalloz Sirey, 2009.


Pour en savoir plus :...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • institutions politiques
  • Institutions politiques
  • Institution politiques
  • Institutions Politiques
  • Institution politique
  • Les institutions politiques
  • Les institutions politiques
  • Institution politique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !