Insurrection de la commune

1314 mots 6 pages
Étude de documents

introduction :

La Commune de Paris de 1871 est un événement singulier. Par certains aspects, elle se rattache aux révolutions du XIXe siècle : 1830, 1848. Par d’autres, au contraire, elle annonce les grandes révolutions victorieuses du XXe siècle, qui d’ailleurs s’en réclament explicitement.
L'insurrection de la Commune est un événement très limité dans le temps et dans l'espace: elle n'a duré que deux mois et est restée quasi circonscrite à Paris. Elle a pourtant acquis la dimension d'un mythe: sujet tabou pour les uns, effrayés par son caractère révolutionnaire, au point que les manuels scolaires l'ignorèrent longtemps; objet de vénération et de célébration militante pour les autres, notamment au sein du mouvement ouvrier.
Nous travaillerons donc sur la nature de l'insurrection de la commune de paris en 1871
Dans un premier temps nous verrons en quoi cette insurrection est patriotique.
Dans un second temps nous nous pencherons sur le gouvernement de la Commune et comment celle-ci a crée une nouvelle société et l'esprit républicain de cette insurrection.
Dans un dernier temps nous étudierons le militantisme des membres de la Commune et nous observerons que cette insurrection est aussi socialiste.

C'est à Montmartre que débute la Commune. En effet, quand l'armistice est signée avec la Prusse le 28 janvier 1871, la colère s'empare des parisiens. L'assemblée nationale, réfugiée à Bordeaux et à majoritée conservatrice, veut punir la capitale rebelle et supprime la solde des gardes nationaux. Au même moment, les Prussiens font le siège de Paris. C'est dans ce contexte que Thiers tente un coup de force en voulant s'emparer des 170 canons de la butte Montmartre. Les montmartrois refusent de céder.
L'insurrection est poussé par plusieurs sentiments. Les parisiens se sentent d'abord trahis par le gouvernement Français, et a part des autres régions, ils décide donc de créer leur propre gouvernement : La CIP (Commune

en relation

  • La révoltes des canuts
    402 mots | 2 pages
  • Amélie et les chevaliers
    518 mots | 3 pages
  • La commune de 1871
    516 mots | 3 pages
  • Formateur
    2734 mots | 11 pages
  • Cours
    1087 mots | 5 pages
  • Biographie de robespierre
    620 mots | 3 pages
  • Contre insurrection theorie et pratique
    3996 mots | 16 pages
  • Commentaire du texte de Gracchus Babeuf, "Lettre aux patriotes d'Arras" (Extraits)
    1759 mots | 8 pages
  • Charte de commune accordée par louis vii à senlis 1173
    1165 mots | 5 pages
  • Robespierre Expos
    682 mots | 3 pages