Interdiction du tabac

320 mots 2 pages
Travail de réflexion
Le droit à la santé stipule que les pouvoirs publics créent des conditions telles que chaque personne puisse jouir du meilleur état de santé possible. Alors, comment peut-on expliquer qu’on n’interdise pas ce qui peut être nocif pour la santé, par exemple, le tabagisme et la restauration rapide?
D’abord, on ne peut pas interdire le commerce du tabac car cette industrie prend une grande place dans notre société. En effet, 28% de la population totale de notre province fume. Donc, si on interdisait l’achat et vente du tabac, il y aurait très probablement une importante et surtout incontrôlable augmentation de la commercialisation illégale de ce produit.
Puis, tant le tabagisme comme la restauration rapide jouent un rôle très important dans l’économie de la province. Ces industries sont responsables de beaucoup d’emplois et ils rapportent de l’argent grâce aux taxes que leurs sont appliqués.
De plus, Au Québec l’âge minimal de responsabilité pénale est de 12 ans parce que, selon la loi, à cet âge nous sommes assez rationnellement développés pour différencier le bien et le mal. Donc, pourquoi ne pourrions-nous choisir ce qu’on mange? Ou si on fume ou pas? Chaque être humain possède le pouvoir de choisir parce qu’il peut faire valoir son droit à la liberté tant et aussi longtemps qu’il ne dérange pas une autre personne. C’est pour cette raison que le gouvernement a créé la loi sur l’interdiction de fumer dans des lieux publics. Assurant ainsi que, les personnes qui ne fument pas ne soient pas affectés par la fumée de ceux qui le font.
En définitive, on ne peut pas interdire tout ce qui peut être nocif pour la santé sinon nous devrions interdire la circulation des voitures, l’utilisation massive des combustibles fossiles, la production industrielle, et voire le suicide. On pourrait ainsi continuer et faire une liste interminable et nous finirions dans un monde où tout serait

en relation

  • Marketing et publicité du tabac
    12100 mots | 49 pages
  • rapport d'étonnement
    1389 mots | 6 pages
  • l interdiction de fumer
    1170 mots | 5 pages
  • DM TABAC
    323 mots | 2 pages
  • toxicomanies
    4236 mots | 17 pages
  • Cigarette et horeca
    4659 mots | 19 pages
  • Analyse du marché du tabac
    6392 mots | 26 pages
  • Le marché
    894 mots | 4 pages
  • L' interdiction de fumer
    590 mots | 3 pages
  • Merchanding
    1165 mots | 5 pages