Intergroupe

Pages: 5 (1093 mots) Publié le: 11 mars 2011
LA
 CONCURRENCE
 PURE
 ET
 PARFAITE
 
  •
 Le
 consommateur
 va
 maximiser
 son
 utilité
 avec
 le
 prix
 et
 le
 revenu,
 donnés.
  •
 L’entreprise
 offre
 des
 biens
 qui
 maximisent
 son
 profit
 en
 fonction
 des
 prix
 définis
 par
 le
  marché.
 
  I-­‐
 Les
 notions de
 concurrence
 pure
 et
 parfaire
 (CPP).
 

CPP
 =
 modèle,
 ce
 n’est
 pas
 la
 réalité.
 5
 hypothèses
 :
 3
 pures
 et
 2
 parfaites
  Conditions
 concernant
 la
 pureté
 de
 la
 concurrence
 :
 
  Atomicité
 :
 un
 grand
 nombre
 d’acheteurs
 et
 de
 vendeurs
 sur le
 marché
 de
 telle
 sorte
  qu’aucun
 n’agent
 ne
 puisse
 contribuer
 par
 ses
 décisions
 à
 modifier
 de
 manière
 significative
  le
 prix
 d’équilibre.
 
  Homogénéité
 des
 produits
 :
 les
 produits
 concernant
 un
 marché
 sont
 parfaitement
  identiques,
 vendus
 dans
 les mêmes
 conditions
 et
 les
 acheteurs
 sont
 indifférents
 à
 l’identité
  du
 vendeur.
 
  Libre
 entrée
 :
 pas
 de
 barrières
 juridiques,
 institutionnelles
 à
 l’entrée
 dans
 une
  branche.
  Conditions
 pour
 qu’elle
 soit
 parfaite
 :
 
  Transparence
 :
 l’information
 est
 gratuite, disponible.
 Les
 agents
 économiques
 sont
  parfaitement
 informés
 de
 l’ensemble
 des
 prix.
 
  Mobilité
 des
 facteurs
 de
 production
 :
 ils
 se
 dirigent
 là
 où
 ils
 tirent
 le
 meilleur
 parti.
 


 
  >>>
 Ces
 conditions
 sont
 contraignantes
 et
 apparaissent éloignées
 de
 la
 réalité.
  Mais
 l’intérêt
 du
 modèle
 :
 sa
 capacité
 à
 expliquer
 la
 réalité
 économique.
 Il
 est
 possible
 de
  remettre
 en
 cause
 certaines
 conditions
 dans
 certains
 cas.
 
 
  II-­‐
 L’équilibre
 à
 court
 terme
 d’un
 marché
 en
 CPP
 


 Analyse de
 l’offre
 globale
 et
 de
 la
 demande
 globale.
 
 
 
 
  A
  2
  3
  4
  5
  1.
 L’offre
  B
  4
  6
  8
  10
  C
  5
  6
  7
  8
  Offre
 globale
  (=somme
 des
  offres
 ind.)
  11
  15
  19
  23
 

Prix
 fixé
 par
 le
  Marché
  1
  2
 
  3  4
 
 

- 1 -
  Boris
 THOMAS
 


 


 
 
 
  2.
 La
 demande
  La
 demande
 globale
 =
 somme
 des
 demandes
 individuelles.
  En
 microéconomie
 :
 on
 parle
 d’un
 agent
 représentatif
 pour
 une
 groupe
 de
 consommateur.
 


  - 2 -
  Boris
 THOMAS
 

Demande d’un
 consommateur
 
 Q
 =
 -­‐
 P
 +
 4
  Supposons
 qu’il
 y
 ait
 8
 consommateurs
 ayant
 la
 même
 demande.
 
  QD=
 ∑
 Qi
 =
 8
 (-­‐P+4)
 
  QD
 =
 -­‐
 8P
 +
 32
 
 
 
 
  3.
 Détermination
 du
 prix
 d’équilibre
 
  Nous
 sommes
 à
 court
 terme :
 nombre
 d’entreprises
 et
 de
 consommateurs
 fixe.
 Sur
 le
  marché,
 il
 y
 a
 aura
 un
 équilibre
 entre
 l’offre
 et
 la
 demande.
  Offre
 =
 4P+8
  Demande
 =
 -­‐8P
 +
 32
  O
 =
 D
 
 4P+8
 =
 -­‐8P+32
 
 12P
 =
 24
 
 P
 =
 2
  Donc...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Relations intergroupe
  • Relations intergroupes
  • Psychologie Sociale et relations intergroupes
  • Pensée sociale et relations intergroupes
  • La déductibilité des aides intergroupe
  • Les relations intergroupes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !