Intermédiation bancaire

Pages: 61 (15079 mots) Publié le: 16 avril 2011
Yilmaz Akyüz

Libéralisation financière : mythes et réalités
In: Tiers-Monde. 1994, tome 35 n°139. pp. 521-555.

Citer ce document / Cite this document : Akyüz Yilmaz. Libéralisation financière : mythes et réalités. In: Tiers-Monde. 1994, tome 35 n°139. pp. 521-555. doi : 10.3406/tiers.1994.4903 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/tiers_0040-7356_1994_num_35_139_4903 LIBÉRALISATION FINANCIÈRE MYTHES ET RÉALITÉS1 par Yilmaz Akyûz Ces dernières années, les politiques financières ont fait une plus large place aux mécanismes du marché dans les pays industrialisés comme dans les pays en développement. La libéralisation répondait en partie à ce qui se passait sur les marchés financiers eux-mêmes : cédant devant l'imagination dont ceux-ci faisaient preuve pourcontourner les restric tions qui leur étaient imposées, les gouvernements ont préféré jeter l'éponge. Mais, plus important encore, ils ont érigé la libéralisation en doctrine. Ce qui a le plus poussé les pays en développement à s'engager dans la libéralisation, c'est l'idée que les politiques financières intervention nistes l'une des principales causes de la crise des années 80, dont étaient onconcluait que la libéralisation aiderait à renouer avec la croissance et la stabilité en élevant le niveau de l'épargne et en améliorant l'efficacité de l'économie dans son ensemble ; il fallait bien s'en remettre davantage à l'épargne intérieure puisque les apports financiers extérieurs se fa isaient de plus en plus rares. Mais les attentes ont été le plus souvent déçues. Dans beaucoup de pays endéveloppement, la libéralisation financière, au lieu d'élever le niveau de l'épargne et de l'investissement intérieurs, a au contraire accru l'instabilité financière. L'activité finan cière s'est développée, mais cette expansion des circuits financiers, cette 1 . Je dois beaucoup aux observations et suggestions de diverses personnes, notamment les participants à un atelier sur la mondialisationfinancière et le risque systémique, qui a eu lieu les 15 et 16 juin 1992 au Centre pour les relations économiques internationales de l'Université de Campinas, Sâo Paulo, les partici pantsà un séminaire CEPALC/UNU-WIDER/CNUCED sur les questions relatives à l'épargne et à la politique financière dans les pays d'Afrique, d'Amérique latine, d'Asie et des Caraïbes, qui s'est tenu les 5 et б octobre 1992 ausiège de la CEPALC, à Santiago (Chili), plus particulièrement Carlos Massad et Gunther Held, ainsi que mes collègues de la CNUCED, Shahen Abrahamian, Andrew Cornford, Detlef Kotte et Cem Somel. L'examen de l'efficacité financière présenté à la section V en relation avec diverses notions de risque doit beaucoup à mes échanges de vue avec Jan Kregel. Les éventuelles erreurs ne sont évidemment pasimput ables aux personnes susmentionnées. Revue Tiers Monde, t. XXXV, n° 139, juillet-septembre 1994

522

Yilmaz Akyůz

« financiarisation » de l'économie, n'a pas profité à l'industrie et au commerce. Dans nombre de pays industrialisés, les excès financiers des années 80 ont largement contribué au ralentissement de l'activité écono mique des années 90. La déréglementation financière arendu plus facile l'accès aux capitaux et a permis aux établissements financiers de prendre de plus grands risques. Le secteur privé s'est lourdement endetté, à des taux d'intérêt très élevés, car il escomptait que l'expansion économique continuerait d'améliorer sa capacité d'assurer le service de sa dette tan dis que l'inflation des prix des actifs compenserait les charges d'intérêts. Lorsque lecycle s'est renversé, emprunteurs et prêteurs se sont retrou vés avec des charges financières excessives : les débiteurs ont essayé de vendre des actifs et limité leur activité pour rembourser leurs dettes, et les banques ont réduit leurs prêts pour rééquilibrer leurs bilans. L'infla tion prix des actifs se trouvait alors remplacée par la déflation par la des dette et le resserrement du crédit....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Intermediation bancaires
  • Intermédiation bancaire
  • Intermédiation bancaire
  • Intermédiation bancaire
  • Intermédiation
  • intermediation
  • Intermédiation
  • Intermédiation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !