Internet d truit notre soci t plus qu il ne la fait se d velopper

1193 mots 5 pages
« Internet détruit notre société plus qu’il ne la fait se développer »
Trois milliards vingt-cinq millions, voici le nombre d’internautes dans le monde, soit 42 % de la population. Impressionnant n’est-ce pas ? Depuis son invention en 1989, la toile a beaucoup changé et nous offre à présent une multitude de possibilités. Il nous parait donc tout à fait naturel de nous poser la question du pour et du contre, du « bon et du mauvais » de cette nouvelle technologie mise à la disposition de tant d’individus : cette invention nous permet-elle vraiment de progresser, ou bien nous fait-elle régresser ? Ne sommes-nous pas isolés des autres par ce nouveau moyen de communication, noyés sous cette quantité impressionnante d’informations et mis en danger par ce réseau de communication international mis à la disposition du plus gentil des agneaux au plus féroces des loups ? N’est-il pas possible, au contraire, d’y voir un outil capable de relier plusieurs sociétés et d’intéresser les membres de ces sociétés à leur propre culture ?

Intéressons-nous d’abord à un des aspects le plus controversé de la « bête » : la cyberdépendance. Un Français passe en moyenne 4,1 heures par jour sur son ordinateur, sans compter l’heure supplémentaire qu’il passe sur son Smartphone. Un individu passe donc environ un cinquième de sa journée sur la toile. Ces chiffres étant déjà frappants, ils sont pourtant bien infimes par rapport à la durée passée par ces « no life » devant leur écran. Cette dépendance, bien que pas encore reconnue par les médecins, cause cependant du tort à ces toxicomanes, allant de problèmes physiques tels que développement de l’obésité, baisse de la vue, etc. à problèmes sociaux et affectifs comme l’isolation menant inévitablement à la perte du contact humain. Or, la définition même d’une société est « un ensemble d’individus reliés par des relations », nous pouvons donc déduire que cet aspect d’internet n’est pas favorable au développement d’une société.
Vient ensuite

en relation

  • Darty
    5985 mots | 24 pages
  • Comparateur de prix
    7412 mots | 30 pages
  • Micro économie
    6489 mots | 26 pages
  • Réseau informatique
    17481 mots | 70 pages
  • Can rapport
    20838 mots | 84 pages
  • Unix
    56674 mots | 227 pages
  • Histoire des sciences
    158921 mots | 636 pages
  • Ibiza
    124279 mots | 498 pages
  • Tehorie des codes
    98533 mots | 395 pages
  • Examinons les ecritures chaque jour
    77227 mots | 309 pages