Intertextualité

740 mots 3 pages
40 L’INTERTEXTUALITÉ LE BILAN
1

Définition

La notion d’ intertextualité naît dans les années 1960. Elle se fonde sur l’idée qu’on ne peut pas envisager un texte sans penser à ceux qui ont été écrits auparavant. C’est ainsi que Julia Kristeva, dans Sémiotikè (Le Seuil, 1969), définit l’ intertextualité comme une « permutation de textes » : « Dans l’ espace d’ un texte plusieurs énoncés pris à d’ autres textes se croisent et se neutralisent. » Ainsi, l’ auteur construirait son texte en exploitant des fragments de textes antérieurs. L’ intertextualité n’ est pas à proprement parler conçue comme un phénomène d’ imitation : il s’ agit moins de citer les textes antérieurs que d’ en retrouver des traces, parfois disséminées inconsciemment par l’ auteur. On comprend dès lors que la parodie, le pastiche, l’ allusion participent de l’ intertexte. Dans les années 1980. Gérard Genette définit l’intertextualité de façon plus large. Dans Palimpseste (Le Seuil), il nomme transtextualité « tout ce qui met [un texte] en relation, manifeste ou secrète, avec d’ autres textes ». La transtextualité inclut quatre types de relations. • L’ architextualité : la relation qu’ un texte entretient avec la catégorie générique à laquelle il appartient. • La paratextualité : la relation d’ un texte avec son paratexte (préfaces, avertissements…). • La métatextualité : la relation de commentaire qui « unit un texte à un autre texte dont il parle, sans nécessairement le citer (le convoquer), voire, à la limite, sans le nommer. [...] C’ est par excellence la relation critique ». • L’ intertextualité : elle comprend autant l’ allusion, le plagiat que la citation. L’ intertextualité peut ainsi prendre différentes formes, et permet de considérer le texte comme une production vivante qui contient un morceau de culture universelle.

2

Les différentes modalités de l’intertextualité

La citation. Elle est la forme la plus visible de l’intertextualité, notamment grâce à des codes typographiques

en relation

  • Intertextualité
    1381 mots | 6 pages
  • Intertextualité
    608 mots | 3 pages
  • Intertextualité
    839 mots | 4 pages
  • L intertextualité
    448 mots | 2 pages
  • Intertextualité
    1493 mots | 6 pages
  • Intertextualité
    7169 mots | 29 pages
  • Intertextualité
    7005 mots | 29 pages
  • intertextualité
    267 mots | 2 pages
  • intertextualite
    4324 mots | 18 pages
  • Intertextualite
    1389 mots | 6 pages