Intertextualité

7169 mots 29 pages
é é

é é

1

Sommaire

La notion d’intertextualité et d’hypertextualité......................................3 Théorie de la littérature.............................................................................6 Hypertextualité et hyperconicité dans l’album de jeunesse espagnol...9

Génération 70............................................................................................13 L’intericonicité dans les livres illustrés d’Antonio Saura.....................17

Intertextualité: Emprunt, réécriture et plagiat.....................................20

L’utilisation du séminaire dans la création du mémoire.......................23

2

La notion d’intertextualité et d’hypertextualité
Définition de l’intertextualité: * Définition de Roland Barthes: - La phrase et un espace de dimensions multiples. Le texte est un tissu de dimension de citations issues de milles foyers de la culture. Cette définition est issue du chapitre «la mort de l’auteur» dans l’oeuvre Le bruissement de la langue. - Un même texte fait l’objet d’une variété d’interprétation. - Le texte n’ayant pas un sens unique, l’auteur n’est dons pas tout puissant. - Pour les structuralistes le tissu auquel se réfère le mot texte est décliné en différents sens. Ils regardent le txte par leur structure propre et non par l’auteur. Pour eux, le rôle du lecteur est d’enrichir le texte avec sa propre perception, et ses propres connaissances. - L’auteur est celui qui écrit et le «Je» est l’énonciateur.

* Définition de Michaël Riffaterre: - Dans son livre Littérature et réalité, plus précisément dans l’article «L'illusion référentielle», il traite de «l’existence d’une réalité non verbale en dehors de l’univers des mots qui est indéniable mais la croyance naïve en un contact ou une relation directe entre mots et référent est une illusion.» - Pour lui le texte est «autosuffisant» - Il invente le terme de dialogisme c’est-à-dire l’écho et le rappel d’autres oeuvres (réalisations

en relation

  • Intertextualité
    1381 mots | 6 pages
  • Intertextualité
    608 mots | 3 pages
  • Intertextualité
    839 mots | 4 pages
  • Intertextualité
    740 mots | 3 pages
  • L intertextualité
    448 mots | 2 pages
  • Intertextualité
    1493 mots | 6 pages
  • Intertextualité
    7005 mots | 29 pages
  • intertextualité
    267 mots | 2 pages
  • intertextualite
    4324 mots | 18 pages
  • Intertextualite
    1389 mots | 6 pages