Interview de benoît heilbrunn

1949 mots 8 pages
Interview de Benoît Heilbrunn, professeur de marketing à l’EM Lyon.
Publication : mardi 18 juin 2002. Interview de Benoît Heilbrunn, professeur de marketing à l’EM Lyon.
Un parcours marketing assez métissé (HEC, études de philosophie à la
Sorbonne, études de sémiologie et d’esthétique !...).
"Les juristes me semblent très décalés dans leur réflexion sur la marque notoire "
Benoît HEILBRUNN est professeur de marketing à l’EM LYON (Ecole de Management de Lyon). Il s’intéresse notamment à la gestion des marques, au design et à l’analyse des comportements de consommation. Il est par ailleurs consultant en stratégie de marque.
Nous avons voulu l’interviewer afin d’élargir notre façon de concevoir une marque, celle-ci étant bien plus qu’un simple dépôt à l’INPI.
En effet, le métier des marques est un domaine complexe, où la magie de plusieurs disciplines telles que le marketing, les sciences humaines (sémiologie, sociologie, philosophie...), le droit et la finance, s’avère indispensable.
I. LES FONCTIONS D’UNE MARQUE.
II. LE METIER DE LA GESTION DE MARQUES.
III. LES STRATEGIES DANS LA CREATION DE MARQUE.
IV. INTERDISCIPLINE : LA POLYVALENCE EN STRATEGIE DE MARQUES EST INDISPENSABLE.

[pic]

I. LES FONCTIONS D’UNE MARQUE.
[pic] Quelles sont les principales fonctions d’une marque ?
Il faut considérer l’ensemble des acteurs de marché pour comprendre les fonctions d’une marque.
Pour l’industriel, qui la commercialise :
- Elle permet de débanaliser le produit et d’enrichir de sens son offre.
- de créer un différentiel de prix qui peut être réinvesti pour l’innovation et la communication
- elle est un facteur de fidélisation
- dans une optique relationnelle, elle permet de recréer un lien direct avec le consommateur dans une économie de marché largement dominée par les distributeurs
Pour le consommateur :
- Elle a une fonction de repère qui permet de faciliter le processus d’achat (et donc de passer moins de temps en magasin, ce qui devient une

en relation

  • Le phénomène des marques régionales
    15822 mots | 64 pages
  • Le design sudédois
    21515 mots | 87 pages
  • Fiche de lecture - Mondialisation : qui gagne et qui perd
    4208 mots | 17 pages
  • Kevin
    36579 mots | 147 pages
  • Diversification de luxe
    4488 mots | 18 pages
  • Le Pain En Campagne Ebook
    4126 mots | 17 pages
  • Marché études 2010
    36204 mots | 145 pages
  • L objet
    13600 mots | 55 pages
  • Etude sociologique des hall d'entrée dans les bibliothèques
    32708 mots | 131 pages
  • Le groupe orange
    15943 mots | 64 pages