Intro dissert raison homme animal

336 mots 2 pages
L'animal est un être vivant capable de se mouvoir et de ressentir. Caractérisé par son instinct, c'est à dire l'ensemble de ses caractères héréditaires innés, il adopte parfois des comportements qui semblent relever de la raison.
Pourtant, il convient de s'interroger sur cette notion de raison animale. En effet, le mot raison est polysémique : il désigne à la fois la faculté de connaître, de juger et de déterminer sa conduite mais aussi la capacité de bien juger et de pouvoir déterminer ses actes avec ration.
Plus encore, le terme «mesure» semble indiquer que l'on puisse évaluer la raison animale, notamment par rapport à la raison humaine. Il semblerait ainsi qu'il ait une différence fondamentale de degré entre la raison des animaux, et la raison humaine.
Le sujet nous amène donc à penser que les animaux possèderaient ces différentes facultés. Il convient ainsi de se demander si les schémas observés chez les animaux relèvent effectivement d'une forme de raison. Est-elle comparable à la raison de l'homme, seul «animal raisonnable» selon Aristote? Cela revient donc à se poser la question de la capacité des animaux à déterminer leur conduite de manière réfléchie et rationnelle. Il s'agit également de s'interroger sur la nature de cette raison, présupposée chez les animaux. L'animal est-il doté d'une raison mineure ou est-il caractérisé par son absence de raison? Cela permet, de cette manière, de comprendre la spécificité de l'homme par rapport aux autres animaux.
Mais alors peut-on seulement dire que l'animal possède une raison au même titre que l'homme?
Cela nous mène donc à supposer que l'animal aurait une raison ou bien quelque chose qui s'apparenterait à la raison. Au contraire on pourrait aussi penser que l'animal serait dépourvu de toute raison.
Nous nous poserons donc les questions suivantes:
En quoi certains comportements animaux semblent-ils relever de la raison? Mais peut-on seulement affirmer qu'il s'agisse là de raison? Ainsi la raison

en relation

  • PEUT-ON PENSER PAR SOI-MEME?
    2080 mots | 9 pages
  • Phonetique
    5204 mots | 21 pages
  • Philosophie : le langage
    10879 mots | 44 pages
  • Langage
    10389 mots | 42 pages
  • Grand courant de la sociologie
    13286 mots | 54 pages
  • Cours phédre
    27567 mots | 111 pages
  • Droit commercial
    14005 mots | 57 pages
  • Droit privéé
    18178 mots | 73 pages
  • La Sexualite Feminine Andre Jacques
    40478 mots | 162 pages
  • La Sexualite Feminine Andre Jacques
    40448 mots | 162 pages