Introduction aux sciences du droit et aux fondements du droit

2181 mots 9 pages
Introduction aux sciences du droit et aux fondements du droit
Au nom de Dieu, Clément et Miséricordieux

1. DEFINITIONS
Les oulémas, toutes écoles juridiques confondues, s'accordent à dire que les prescriptions de la charia (ou Loi islamique) déterminent les moindres actes et propos de l'homme, qu'il s'agisse de la pratique du culte, des échanges, des affaires criminelles, du statut personnel ou de n'importe quel genre de contrat ou de comportement. Certaines de ces prescriptions sont clairement définies par les textes du Coran et de la Sunna ; d'autres ne sont pas expressément mentionnées par ces deux sources, mais la charia fournit des preuves et des indices au moyen desquels le spécialiste de l'interprétation juridique (mudjtahid) peut systématiquement y accéder et les appréhender. L'ensemble des prescriptions de la Loi islamique portant sur les actes et propos de l'homme, qu'elles soient directement issues des textes du Coran et de la Sunna ou déduites à partir des autres preuves légales à défaut de textes, constitue le droit (fiqh).

Le droit se définit ainsi, dans la terminologie juridique islamique, comme étant la science qui traite des prescriptions légales pratiques émanant de la somme de leurs arguments, ou comme l'ensemble des prescriptions légales pratiques issues de la somme de leurs arguments. En procédant par induction, les oulémas en sont arrivés à la conclusion que les arguments dont sont issues les prescriptions légales pratiques se ramènent à quatre (4) : le Coran, la Sunna, le consensus (idjma') et le raisonnement par analogie (qiyâs), la base de ces arguments et la première source de loi étant le Coran, puis la Sunna qui le définit et le complète en en expliquant ce qui est indéterminé, en spécifiant ce qui est général et en restreignant ce qui est absolu.

C'est pourquoi ils en ont étudié chacun de ces arguments en démontrant en quoi il constitue pour les hommes une autorité en matière de législation et une source de loi

en relation

  • l’Enseignement Supérieur
    5606 mots | 23 pages
  • Séance 1
    1907 mots | 8 pages
  • Introduction au droit
    495 mots | 2 pages
  • dsgqerge
    1851 mots | 8 pages
  • Fiqh al mouamalat
    966 mots | 4 pages
  • Double cursus
    569 mots | 3 pages
  • Fondamentaux juridiques
    1078 mots | 5 pages
  • Cours 1 idc
    1630 mots | 7 pages
  • INTRODUCTION GENERALE AU DROIT ET AUX SYSTEMES JURIDIQUES
    4249 mots | 17 pages
  • Bibliographie kant
    719 mots | 3 pages