Introduction condition civils 1014-1918

307 mots 2 pages
Introduction Condition des civils 1914-1918
Pendant la Première Guerre mondiale, le tribut payé par les poilus est, certes, impressionnant – 1 390 000 morts, près de trois millions de blessés dont 60 000 amputés –, mais ce conflit des plus meurtriers n’a pas épargné les populations civiles. En Belgique, qu’ils ont envahie malgré sa neutralité, les Allemands ne s’attendaient à aucune résistance, mais les Belges ralentissent la progression de l’ennemi, qui exerce des représailles sur la population : 200 civils sont tués dans l’incendie de Louvain, 400 otages sont exécutés à Tamines, 200 à Andenne, 670 à Dinant, hommes, femmes et enfants confondus. En août et septembre 1914, lors de leur avancée en Belgique et dans le nord de la France, les Allemands incendient des villages, bombardent des villes sans défense, et font rien moins que 6 000 victimes civiles.

Pendant quatre ans, l’ennemi occupe totalement ou partiellement une dizaine de départements français du Nord et de l’Est, et y prélève l’essentiel des ressources et de la main-d’œuvre dont il a besoin. Les réquisitions sont diverses mais visent le plus souvent la totalité de la production. Toute résistance de la part des populations donne lieu à de sévères sanctions – exécutions sommaires ou amendes élevées –, l’objectif de l’occupant étant de faire des exemples pour s’assurer la coopération docile des habitants.

Pendant la guerre de position, les villes et les villages situés à proximité immédiate du front sont, bien entendu, les plus exposés aux bombardements et aux destructions. Des villages entiers disparaissent totalement. Beaucoup de familles vivent dans les ruines de leur maison ou dans des abris de fortune. Au total, dans le nord de la France, 289 000 maisons sont détruites, 422 000 sévèrement endommagées ; 11 000 édifices publics – mairies, écoles, églises… – sont à reconstruire ; trois millions d’hectares de terres arables sont inutilisables. La reconstruction sera longue et coûteuse.

en relation

  • Typologie des choses hors du commerce texte de gregoire loiseau
    10202 mots | 41 pages
  • cours d'histoire de faits économiques
    10395 mots | 42 pages
  • L'histoire de pétain
    28812 mots | 116 pages
  • Exercice du commandement au quotidien
    17054 mots | 69 pages
  • Droit de la famille
    33457 mots | 134 pages
  • Assurance terrestre
    118684 mots | 475 pages
  • Travail économiquement dépendant / parasubordination: les aspects juridiques, sociales et économiques
    33231 mots | 133 pages
  • Successions et libéralités
    39858 mots | 160 pages
  • Jeanluc2
    36351 mots | 146 pages
  • Ferdinand Ramuz
    23252 mots | 94 pages