Introduction princesse de clèves : opposition entre amour et devoir / ordre et désordre

332 mots 2 pages
"La Princesse de Clèves" est un roman écrit par Madame de la Fayette, pendant le 17e siècle. L'histoire débute à la Cour, là où "magnificience" et "galanterie" sont très présentes. En effet, toutes les personnes faisant partie de cette Cour sont dotées d'une grande beauté, mais "l'habit ne fait pas le moine". Elles ne se privent pas également d'avoir des relations hors du mariage. Contrairement à Madame de Clèves, les femmes de la Cour ne portent pas autant d'attention au maintien de leur fidélité tout au long de leur mariage. En effet, la mère de la Princesse lui avait enseigné qu'à cette époque, l'épouse devait toujours être entièrement dévouée à son mari et rien qu'à lui afin de ne pas créer de quelconques désordre au sein de l'entourage et du regard de celui-ci. Elle devait être engagée à cette homme à jamais.

Mais voila que la Princesse ne connaît rien de l'amour lorsqu'elle accepte d'épouser le Prince de Clèves, et tombe, plus tard, amoureuse d'un autre homme, M. de Nemours, dès le premier regard. Elle se retrouve donc déchirée entre les règles que lui a imposées sa mère, et l'amour qu'elle porte envers cet homme qui n'est pas son mari. Elle reste amoureuse de lui jusqu'à la fin du roman, mais ne veut jamais l'épouser par respect pour sa mère, et son défunt mari.

Le thème principal relevé de ce roman est basé sur l'opposition entre l'amour, qui crée un chaos dans ce cas, au sein de la Cour, et le devoir que Mme de Clèves ne peut s'empêcher de suivre. Celui-ci constituerait pour elle, l'ordre, et la tranquillité.

Premièrement, afin de prouver cela, je montrerai que ces deux sujets ne fusionneront jamais pour former un parfait équilibre. En effet, la Princesse n'accepte pas d'avoir une relation avec M. de Nemours, même après le décès de son mari. Je vais, ensuite, conclure en soulignant lequel des deux sujets prendre le pouvoir sur les décisions de Mme de

en relation

  • cleve
    29260 mots | 118 pages
  • un peu d'aide en francais
    73553 mots | 295 pages
  • Introduction aux grandes théories du roman
    10309 mots | 42 pages
  • Andromaque
    56513 mots | 227 pages
  • eeeeeeeeee
    56509 mots | 227 pages
  • Littérature française ma
    49830 mots | 200 pages
  • cahier francais
    69931 mots | 280 pages
  • Abbé prévost
    43673 mots | 175 pages
  • ABBE PREVOST
    43472 mots | 174 pages
  • Les élèves
    15635 mots | 63 pages