Investissement et croissance

Pages: 11 (2738 mots) Publié le: 3 février 2011
Poly-Dissertation
Thème 1 : Croissance, Capital et Progrès technique

-Chapitre 2- Accumulation du capital (Investissement), Progrès technique Et Croissance économique

(Cf. III- A))

Travail à effectuer : Reconstituer (et rédiger les phrases d’annonce et de transition -entre parties et sous-parties-) la dissertation. Aide : reprenez le plan de cours du III- A) !!!
La dissertationreconstituée -de façon pertinente- constituera le cours.

Sujet : Comment l’investissement est-il source de croissance économique ?

1) A l’instar du chancelier allemand Helmut Schmidt (années 70) qui indiquait, que «l'investissement d'aujourd'hui fait la production de demain et la production de demain fait l'emploi d'après-demain», les libéraux considèrent qu’il est le moteur essentiel de lacréation de richesses c’est-à-dire de l’augmentation de la production de biens et de services (mesurée par le taux de variation du Produit Intérieur Brut réel -P.I.B.-). En effet, il semble exister une forte corrélation dans le temps et dans l'espace entre le rythme de l'accumulation du capital et le rythme de la croissance : d’une part, les pays qui ont un taux d'investissement élevé et une forteaccumulation du capital ont connu une forte croissance (Japon, RFA, USA, France, Chine). En revanche, les pays qui ont fait un effort moindre ont connu une croissance plus lente.
[Cependant, cette corrélation peut être interprétée dans l'autre sens : ce sont les pays, qui ont eu la plus forte croissance de la production (et de la demande), qui ont le plus investi ! ==> principe de l’accélérateur]D’autre part, le taux d'accumulation très rapide durant les « 30 glorieuses » s'est traduit par une forte croissance de la production. En revanche, la baisse du taux d'investissement et le ralentissement de l'accumulation du capital, en période de crise, se traduisent par une baisse du taux de croissance de la production.
[Là encore, la corrélation peut être interprétée dans l'autre sens : leralentissement de la production (et de la demande) provoque souvent une forte baisse du taux d'accumulation du capital et de la productivité du capital ==> principe de l’accélérateur]

2) Ensuite, l'entreprise qui crée/développe un nouveau bien ou service doit mettre en place les équipements nécessaires. Les téléphones portables ont, dans les années récentes, été en ce sens facteur de croissance.L'augmentation rapide des taux d'équipement continue de rendre nécessaire de nouvelles capacités de production tant que la demande n’est pas saturée.

3) Cependant, cet effet multiplicateur de l’investissement sur l’expansion (hausse de la production à court terme) suppose que certaines conditions soient remplies :
*l'offre doit être capable de répondre immédiatement à l'augmentation de la demande.Ceci suppose que l'appareil de production soit sous-utilisé, que les chômeurs soient aisément mobilisables et que la structure de la production correspondent à celle de la demande. Si ce n'est pas le cas, toute croissance de la demande se heurte à la rigidité de l'offre. Les prix augmentent ainsi que les importations, ce qui provoque un déficit extérieur.
*la propension à consommer doit être la plusforte possible. En effet, pour J.M.Keynes, l'épargne est une fuite. Elle sort du circuit productif. Toute augmentation de la propension marginale à épargner se traduit donc par une diminution de l'effet multiplicateur.
*l'économie doit être peu ouverte sur l'extérieur ou être compétitive. En effet, les importations ont la même conséquence que l'épargne (fuite). Tout accroissement desimportations se traduit par une sortie des revenus vers l'étranger, ce qui limite l'effet multiplicateur. Si l’économie nationale est compétitive en matière de prix (compétitivité-prix) ou bien adaptée à la demande (compétitivité hors-prix ou structurelle), les agents économiques résidents préfèrent acheter des produits nationaux et les non-résidents aussi (augmentation des exportations nationales)....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Investissement et croissance
  • Croissance et investissement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !