Investissement et emploi

6176 mots 25 pages
Pour continuer à exister, une entreprise doit faire des profits. En effet , les investissements réalisés à une époque N , sont amortis au fil du temps. Les amortissements permettent donc au bout d'un certain temps de renouveler l'investissement pour continuer à produire. Mais les nouveaux investissements sont plus chers que les anciens ( nouveautés techniques , augmentation du prix entre autres .... ) Il faut donc avoir accumulé des réserves pour pouvoir réinvestir. Et si il est nécessaire d'emprunter, il faut que les banques ( en général ) constatent que l'entreprise est capable de rembourser ses emprunts. Un des indicateurs le plus probant est la capacité à faire du profit. Il est indéniable que le profit représente les investissements de demain, surtout que souvent les investissements en matériel , liés à la recherche et au développement , ont pour but de réduire le travail de l'homme. En ce sens, alors, le profit serait source de " destruction d'emploi" . Les profits peuvent être affectés aux réserves de l'entreprise, à la rémunération des actionnaires et à celles des salariés. En économie libérale, la rémunération des actionnaires peut parfois devenir importante et s'exercer au détriment des salariés et de l'entreprise. Pour ce qui est des emplois de après demain, la mondialisation fait que c'est exact , mais les emplois créés ne le sont pas forcément dans le pays de résidence de l'entreprise. Les profits permettent alors de créer des usines dans les pays à coût de main d'oeuvre peu élevé . C'est le phénomène de la délocalisation . Les profits permettent alors d'avoir des réserves pour payer les licenciements dans les pays à niveau salarial élevé ( Europe par exemple ) , et de créer de nouvelles usines dans les pays à faible coût de main d'oeuvre ( Chine, Inde ... par exemple ). Cela conduit à abaisser le prix de revient , mais aussi parfois le prix de vente pour pouvoir faire face à la concurrence. Mais alors, les vrais bénéficiaires sont les pays dits

en relation

  • Investissement et emploi
    768 mots | 4 pages
  • Investissement et emploi
    889 mots | 4 pages
  • Investissement et emploi dans la pensée keynesienne
    1163 mots | 5 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    766 mots | 4 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain
    692 mots | 3 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    836 mots | 4 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain
    1290 mots | 6 pages
  • Économie
    1755 mots | 8 pages
  • Profits & investissement
    776 mots | 4 pages
  • Economie
    713 mots | 3 pages