Investissement et emploi

889 mots 4 pages
L'effet de l’investissement sur l'emploi
a) un effet globalement positif.
_D'après le théorème de Schmidt, (tendance libérale), serait favorable à l'emploi puisque '' les profits d'aujourd'hui font les investissements de demain, lesquels font les investissements d'après-demain''. On peut donc séparer son théorème en 2 relations : profits - investissement et investissement - emploi. On voit donc la croyance selon cette analyse dans le rôle positif de l’investissement sur l'emploi. *Pour Keynes également investissement joue un rôle très positif par rapport à l'emploi : c'est ce que montre la relation keynésienne du multiplicateur d'investissement. Selon cette relation, une hausse de l'investissement initial imprimée par l'état pour relancer l'économie, permet une hausse du revenu national (PIB), qui permet à son tour une hausse de la consommation ; cette hausse de la consommation permet à son tour une hausse de la production (donc du revenu national) et ainsi de suite On a donc des vagues successives d'aller-retour entre le revenu national et la consommation, qui entraînent une hausse amplifiée du revenu national donc de la croissance économique. Finalement, une augmentation de l’investissement public décidée par l'état permet de relancer la croissance économique avec un effet amplificateur. Dans les faits, investissement semble également favorable à l'emploi puisqu'on observe une relation assez parallèle entre les deux variables : par exemple, sur la période 1960-73, l'investissement. a progressé fortement dans les pays industrialisés (+7,5% en moyenne par an sur la période en France, contre 4,5% pour les USA et 14% pour le japon) et dans le même temps, l'emploi a également augmenté fortement (+ 1% en moyenne par an en F contre 2% aux USA et 1,2% au Japon). A l'inverse, sur la période 1974-1997,

en relation

  • Investissement et emploi
    6176 mots | 25 pages
  • Investissement et emploi
    768 mots | 4 pages
  • Investissement et emploi dans la pensée keynesienne
    1163 mots | 5 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    766 mots | 4 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain
    692 mots | 3 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après-demain
    836 mots | 4 pages
  • Les profits d’aujourd’hui sont les investissements de demain et les emplois d’après demain
    1290 mots | 6 pages
  • Économie
    1755 mots | 8 pages
  • Profits & investissement
    776 mots | 4 pages
  • Economie
    713 mots | 3 pages