Investissement

Pages: 8 (1892 mots) Publié le: 19 juin 2014
Association Maroc Entrepreneurs

Conférence de lancement du pôle lyonnais de Maroc Entrepreneurs le sur le thème :

«L’investissement au Maroc : Barrières et opportunités »
Intervenants : M. Hassan ABOUYOUB, ambassadeur du Royaume du Maroc en France
M. Paul MOULIN, administrateur de MOULIN TP au Maroc.
La conférence s’est tenue dans les locaux d’EM Lyon le 14 février 2003.
Environ 150personnes y ont assisté. Il s’agissait principalement d’étudiants lyonnais
intéressés par entreprendre au Maroc (les Français aussi bien que les Marocains) et de profils
très divers (facultés, écoles d’ingénieurs, de commerce…). Etaient également présents
plusieurs membres de la COMARA (association des cadres d’origine marocaine de la Région
Rhône-Alpes) et quelques anciens diplômés de l’EM Lyon.I. Contexte général de l’investissement au Maroc
Après une brève présentation des activités de l’association et un rappel des chiffres de
l’investissement au Maroc, son excellence M.ABOUYOUB a pris la parole pour rappeler le
contexte historique de l’esprit d’entreprise dans notre pays.
En 1956 :
80% de la population est analphabète
Pas d’accès aux universités (100 bacheliers au maximum parpromotion). Un manque
de ressources humaines qui a même obligé certains français à revenir pour occuper les
postes vacants fautes de compétences (cf. ministère des travaux publics…)
Technologie : les français n’avaient introduit que les industries qui pouvait trouver une
complémentarité dans la « métropole ». Autant dire que le secteur est embryonnaire.
En 1956, l’horizon du développementest très limité, le but premier des politiques
économiques étant la gestion inter saisonnière (dépendance climatique). Il a donc fallu
s’atteler à la tâche pour reconstruire jusqu’aux années 70… Ensuite, l’économie marocaine est
restée sous perfusion jusqu’en 1983 (affaire du Sahara…). Le Maroc a alors été contraint
d’avouer qu’il était en cessation de paiement (le poids de la dette est alors de13% du PIB, le
taux d’inflation de 15% ; ces chiffres sont actuellement de 5%, et de 2%)
Il n’y a donc pas d’argent pour subventionner le secteur industriel. L’investissement est
alors très peu dynamique, et on se retrouve face à une économie de rente administrative qui
accorde le privilège aux rentes à l’intérieur et aux artifices à l’extérieur. Il a donc fallu
diversifier l’investissement,explorer de nouveaux secteurs comme l’agroindustriel où
l’électronique… puis aller plus loin, développer l’entreprenariat et l’expertise technique.
L’investissement capitaliste est encore un phénomène nouveau au Maroc !
En conclusion de ce rappel historique, M. ABOUYOUB s’est dit très optimiste quant à la
situation future du Maroc car ses principaux atouts dépendent peu de la conjoncture :Proximité par rapport au marché européen
Ouverture politique : démocratie et stabilité politique

Association Maroc Entrepreneurs

II. Les difficultés liées à l’investissement au Maroc : les points de vue d’un ancien
directeur de l’investissement et de l’entrepreneur étranger implanté au Maroc
M. ABOUYOUB a ensuite parlé des freins au développement de l’investissement
auxquels se trouveconfronté le Maroc :
Le facteur le plus important du plantage programmé de l’entrepreneur étranger au
Maroc : c’est tout simplement l’investisseur lui-même qui se croit plus intelligent que le
commun des Marocains et qui n’essaye pas de comprendre réellement leur façon de
travailler.
Le Maroc s’accroche aussi à de « fausses industries » type textile qui ont en fait coûté
plus qu’elles n’ontrapporté au Royaume. Il faut savoir que l’Etat n’a jamais amorti les
investissements réalisés dans ce secteur !!!
Un système banquier très frileux : au Maroc, la garantie personnelle est obligatoire
avant que le banquier daigne jeter un coup d’œil à votre dossier.
Besoin en ressources humaines : il existe rarement une adéquation réelle entre le projet
et le porteur
La propriété de l’eau dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Investissement
  • Investissement
  • investissement
  • Investissement
  • L INVESTISSEMENT
  • Investissement
  • Investissement
  • investissement

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !