Iojkokjkl

Pages: 2 (283 mots) Publié le: 16 mars 2013
Tout d'un coup quelque chose me donne l'envie d'écrire... d’écrire mais très longtemps et raconter plein de chose inutile, des choses banales de la vie car écrireme libère et parfois même je ne sais même plus ce que j’écris je me perds dans mes mots. Ce texte n'est pas sérieux au contraire je laisse parler mon imaginationen écrivant tout et n'importe quoi . Bref vous l'aurez compris ne faite pas attention au sens de ce texte.
Tout a commencé un petit matin de printemps. Le soleilvenait tout juste de faire son apparition et les oiseaux s'était mis à gazouillé.
J’étais encore dans mon lit. Je décida de regarder mon réveil : 11 h
Punaise !C'est tout … Comme le temps passe lentement...
Et oui je m'ennuyais bien depuis que le temps à emmener mon amour...
Lisa … ce...ce.. ce si beaux prénom que jen'oublierais jamais...
Elle est morte d'une pneumonie.. Depuis les secondes deviennent des minute, les minute des heures, les heure des jours, les jours desmois, et Les mois des ans...
J'ai essayé de faire le deuil malgré cette terrible souffrance qui est plongé dans moi jusqu'au plus profond...
Vous l'auriez compris jesuis ni de ces acteurs de cinéma ou de ces poète qu'on voit de partout... non juste un citoyens du monde, un homme de 65 ans attendant que le vent m'emporteretrouvé ma bien aimer...
Je n'ai sûrement aucun don pour raconter des histoires de ce genres mais je partage ce que je ressens . C'est tout...
J'écris pour me fairedu bien me libérer du noir... J'ai plein d'autre histoire a raconter mais pour cela patience...
La raison donne l'envie d'avoir raison
( je viens de l'inventer )
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !