Ionesco

11362 mots 46 pages
Ionesco, Rhinocéros p 1

Unité 1
a) Le nouveau théâtre. b)Ses origines. c)Qui est Ionesco ? d) Rhinocéros dans l’œuvre de
Ionesco.
a) Le nouveau théâtre naît vers 1950. Quatre auteurs surtout sont représentatifs : Eugène
Ionesco, Samuel Becket (En attendant Godot ), Arthur Adamov et Jean Genet (Les Bonnes).
Les différences entre leurs œuvres sont cependant grandes.
Cette forme de théâtre a reçu plusieurs dénominations, qui présentent toutes des inconvénients : « nouveau théâtre » ou « théâtre d’avant-garde », « théâtre de l’abs urde »,
« théâtre de dérision » ou « antithéâtre ». Les deux premières appellations pêchent par leur caractère vague, les trois autres parce qu’elles sont chargées de connotations qui ne conviennent pas à toutes les pièces.
Le terme « absurde », depuis Sartre et Camus est chargé d’une signification bien précise, qui a peu de choses en commun avec le théâtre d’un Becket et surtout d’un Ionesco.
Si le terme « dérision » s’applique parfaitement à une œuvre comme la « Cantatrice chauve », il convient moins à une pièce comme « Rhinocéros », dont le sujet semble bien trop grave pour justifier le terme: la déshumanisation, « la transformation inéluctable de l’individu libre en individu obéissant »1 la massification, les totalitarismes de toute sorte, sujets qui tiennent à cœur à Ionesco. Il faut cependant voir que la résistance de Bérenger semble dérisoire (voir à ce sujet l’analyse du personnage).
Il en est de même de l’appellation « antithéâtre ». Si Ionesco appelle la Cantatrice chauve une antipièce, il appelle Rhinocéros « pièce en trois actes et quatre tableaux ». En effet, toutes les pièces du cycle Bérenger sont d’une facture nettement plus classique, elles présentent une histoire bien plus linéaire que ses premières oeuvres.
(voir à ce sujet e.a. Profil d’une oeuvre pages 33/34)
b) Vers le nouveau théâtre
Si la première pièce de Ionesco (La Cantatrice chauve, montée aux Noctambules en 1950 par
Bataille) se joue devant une salle pratiquement

en relation

  • Ionesco
    9152 mots | 37 pages
  • Ionesco
    844 mots | 4 pages
  • Ionesco
    813 mots | 4 pages
  • Ionesco
    286 mots | 2 pages
  • Ionesco
    1047 mots | 5 pages
  • Ionesco
    327 mots | 2 pages
  • Ionesco
    401 mots | 2 pages
  • Ionesco
    685 mots | 3 pages
  • Ionesco
    469 mots | 2 pages
  • Ionesco
    13848 mots | 56 pages