Islamisation de l’algérie

291 mots 2 pages
La conquête militaire arabe du Maghreb qui a duré entre 641 et 711, est lente et difficile. La résistance était plus marquée dans les Aurès et la région de Tlemcen, où les Berbères s'organisent en structure étatique. Les Arabes sont également repoussés par les troupes du royaume des Djédars et les dernières garnisons byzantines. Les figures les plus connues de ce conflit sont le roi chrétien Koceila, qui vainc Oqba Ibn Nafaa en 689, près de Biskra, puis la reine guerrière Kahena, qui est à la tête des Berbères des Aurès. En 693, elle inflige prés de Meskiana, une sévère défaite au corps expéditionnaire arabe de Hassan Ibn Numan, qu'elle repousse jusqu'en Tripolitaine. Mais elle est vaincue par la suite.
Dans le Maghreb central, les kharidjites œuvrent efficacement à l’islamisation des territoires28. Au viiie siècle, les insurrections se multiplient contre les Omeyyades, en raison des impôts imposés aux Berbères et qui sont, en principe, réservé aux non-musulmans. L'Islam se diffuse ensuite depuis les mosquées, les centres de savoir religieux tel que Tahert et Kairouan, les ribats et les zaouïas. La conversion définitive des Berbères s’achève au ixe siècle, mais des ilots de christianisme subsistent jusqu'au xiie siècle.
Le processus de l'arabisation est plus long. La diffusion de la langue arabe est d'abord l’œuvre des miliciens arabes qui s’installent notamment dans les forteresses byzantines du Constantinois puis à partir des cités telles que Tahert et Tlemcen. L'usage de cette langue devient plus répandu avec l'arrivé des tribus des Arabes hilaliens dans les plaines, les hauts plateaux et le désert. Plus tard, les immigrés andalous et les confréries religieuses contribuent à d'autres avancées de l’arabisation. Le berbère subsiste dans les massifs montagneux notamment en Kabylie, les Aurès, le Dahra et

en relation

  • Algerie
    1134 mots | 5 pages
  • Trois couleurs d'un empire
    638 mots | 3 pages
  • Réussir la transition démocratique au maroc
    4288 mots | 18 pages
  • L'échec de l’ l'assimilation algérienne dans la société française
    3336 mots | 14 pages
  • Histoire de l'algérie
    14515 mots | 59 pages
  • cas della
    5901 mots | 24 pages
  • L'islam en france
    2055 mots | 9 pages
  • FEMNISME
    2184 mots | 9 pages
  • Polisario
    6862 mots | 28 pages
  • L'islam en france
    3681 mots | 15 pages