Jacques le fataliste

2950 mots 12 pages
En se penchant sur l’œuvre de Diderot , il est facile de remarquer à quel point les personnages créés par l’auteur échappent à la norme.
C’est ainsi que des personnages comme le Neveu de Rameau sont amenés à cheminer sans but hors de la société à cause de leur extravagance . Dans Jacques Le Fataliste Et Son Maître , Diderot reprend la trame du roman traditionnel tout en le transfigurant en faisant le récit d’un voyage mental et physique qui témoigne de l’incompatibilité du monde et de la pensée systématique par une polyphonie narrative digne d’une véritable rhapsodie littéraire . Il n’est donc pas surprenant qu’un lecteur du dix-huitième siècle , face à une telle construction romanesque , puisse voir dans le personnage éponyme de l’œuvre , Jacques , la figure d’un original . Mais est ce réellement le cas ? , Jacques présente-t-il toute la complexité et la singularité d’un personnage atypique ? Dans un premier temps , nous montrerons que Jacques est un personnage atypique qui parvient , ensuite , à redessiner le motif du valet traditionnel . Enfin , dans un troisième temps nous évoquerons la figure de Jacques comme celle d’un penseur à la philosophie contradictoire .

I . Un personnage atypique

Jacques est un personnage excessif , fantasque et au caractère fort qui laisse vaguer sa pensée à l’état naissant et spontané : c’est ce qui fait de lui un personnage atypique .

A) un personnage de l’excès

Premièrement , Jacques est un personnage qui est construit dans un mouvement de l’excès . Par ce point , il peut être rapproché des personnages d’un auteur tant cité dans Jacques Le Fataliste Et Son Maître qui est Rabelais . En effet , toute une tradition carnavalesque voire farcesque entoure le personnage de Jacques et fait de Rabelais la figure tutélaire de ce dernier . Jacques glorifie les plaisirs de la vie et ceux qui les prodiguent : il boit sans modération et va jusqu’à sacraliser sa gourde en référence au Cinquième livre de Rabelais comme il le dit

en relation

  • Jacques le fataliste
    99914 mots | 400 pages
  • LA Jacques Le Fataliste
    2199 mots | 9 pages
  • Jacques le fataliste
    1525 mots | 7 pages
  • Jacques le fataliste
    1238 mots | 5 pages
  • Jacques le fataliste
    614 mots | 3 pages
  • Jacques le fataliste
    1465 mots | 6 pages
  • Jacques le fataliste
    741 mots | 3 pages
  • Jacques le fataliste
    1259 mots | 6 pages
  • Jacques le fataliste
    3274 mots | 14 pages
  • Jacques le fataliste
    2279 mots | 10 pages