James Ensor

Pages: 8 (1932 mots) Publié le: 13 mai 2014
Ostende :

Si j'ai décidé de vous parler de cette ville , c'est par ce qu'elle est une partie intégrante de la personnalité de mon artiste ,et eut un important impact sur le développement artistique d'Ensor.
Ostende , Capitale d'été , est surnommée la « Ville des plaisirs ». Mais , elle reste avant tout une cité balnéaire très en vogue et apprécié des touristes de l'époque . Elle était àl'origine un port dépotoir ou plus grossièrement appelée stinkput « puits qui pue ». C'est aussi elle qui vu naître James Ensor , le 13 avril 1860 . L'artiste aimait particulièrement sa ville natale , comme nous le démontre la multitude de peintures et esquisses de cette magnifique ville qu'il nous a laissées.

En 1865 , la ville d'Ostende fut démilitarisée . Quand les fortifications furentdétruites , la ville se développa promptement . Ostende fut aussi la résidence d'été du Roi Léopold II1 .

Si Ostende est appelée « Ville des plaisirs » , ce n'est pas pour rien , c'est notamment grâce à son célèbre et réputé casino , le tout nouveau Kursaal ( L'architecte Henri Beyaert2 construisit en 1850 le premier Casino-Kursaal ), palais de rêve rebâti en 1878 , mais aussi grâce à sonestacade et sa jetée , à l'hippodrome Wellington et aux somptueuses et magnifiques galeries Royales qui longent une digue large d'une trentaine de mètres appelée « la promenade de l'Europe ».
Ostende compte parmi les stations thermales les plus prisées , et concurrencerait même Biarritz ou encore Monte-Carlo .

Mais Ostende n'est pas réputée que pour ses plages et ses baigneurs , ce n'est pas qu'unesimple ville de plaisance aux distractions diverses et variées . Elle fut aussi une position stratégique durant la première guerre mondiale . Le 9 mai 1918 , Ostende fut le théâtre d'une opération britannique . En effet , la Royal Navy coula le croiseur HMS Vindictive dans le chenal pour empêcher les circulations des sous marins allemands basés à Bruges .

La colonisation du Congo :

« Il fautà la Belgique une colonie » , c'est ce que clame sans cesse le roi Léopold II . Ce dernier réalisera le rêve de grandeur de son défunt père , en dotant la Belgique d'un empire équivalent à quatre-vingts fois la surface de notre minuscule territoire .

Léopold II a 30 ans lorsqu’il succède à son père (Le Roi Léopold I3). Étant un esprit rationnel , autoritaire et ambitieux , il poursuit lapolitique de son père , qui n'eut pas réussi à terminer son désir d'expansion du territoire belge . Ce dernier s'était livré , et cela se sait peu , à quelque cinquante tentatives de colonisation .Ce rêve était sans doute trop tôt pour lui . « L'univers va devenir exigu » , voilà ce que prédit Léopold II aux Belges , qui n'apprécient guère ce souverain faisant semblant d'être modeste mais parlant delui-même à la troisième personne . Le Roi considère plutôt les hommes politiques comme des gêneurs et n'aime pas plus sa femme que son père ne chérissait la sienne . Il désire ardemment repousser les limites de notre petit territoire . Il se contrefiche de ne pas être populaire et mal vu aux yeux du peuple belge . Hautain et incompris , il donnera à son royaume un empire qui le hissera au rang degrande puissance coloniale .

Posant son regard sur le continent africain encore mal connu , Léopold II décide alors de « planter l’étendard de la civilisation sur le sol de l'Afrique centrale ».

Le Roi , apprenant que le journaliste anglo-américain Henry Morton Stanley 4, parti à la recherche du missionnaire écossais Livingstone5 , a traversé l'Afrique de part en part . Il convainc ce dernier, non sans difficulté , à occuper ( pour sa personne ) le Congo , et par conséquent d'en prendre ainsi possession , étant donné que tout pays neuf appartient en premier lieu au premier occupant . Stanley s'exécute alors avec empressement . Le tour est joué , Léopold II s'érige alors un empire taillé comme dans un beau diamant . Il récoltera aussi les autres matières premières déjà présentes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • James Ensor, L'intrigue (1911)
  • Ensor
  • James
  • James
  • James
  • James cameron
  • James Watt
  • Lebron James

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !