Jardins

Pages: 7 (1681 mots) Publié le: 23 janvier 2013
http://classes.bnf.fr/dossitsm/humalumi.htm
http://www.mytoolspace.net/


De nombreux traités pédagogiques paraissent. Érasme, suivi par Rabelais, insiste sur les vertus morales de l’instruction. Le maître doit dégager des textes étudiés l’enseignement moral qu’ils recèlent. Il est à l’opposé de l’objectif médiéval, d’un Hugues de Saint-Victor par exemple, qui prescrivait de tout apprendre,car rien, estimait-il, n’est inutile lorsque l’on cherche la sagesse. L’érudition pure, l’accumulation des connaissances, sont rejetées au profit de :
« ce qui sert à le [l’élève] faire plus sage et meilleur »
(Montaigne, De l’Institution des enfants).
Érasme va jusqu’à donner des règles de bonne tenue, comme se servir d’un mouchoir et se moucher en se détournant.
Le corps est tout aussiconcerné que l’esprit : Rabelais, Montaigne, mettent l’accent sur l’exercice physique :
Il s’illustre également en détectant un faux document au profit de son souverain. Lorenzo Valla (1407-1457), lui aussi, va traquer la vérité historique, préconisant l’étude philologique des textes et le retour à la pureté classique. Parti d’Italie, l’humanisme rayonne dans toute l’Europe cultivée.

Un principede l'humaniste : éduquer c’est d’abord instruire.

Le corps est tout aussi concerné que l’esprit : Rabelais, Montaigne, mettent l’accent sur l’exercice physique :
L’humaniste, cependant, appréhende le bonheur de l’étude dans le repli sur soi plus que dans l’ouverture au monde. Les innovations scientifiques ne l’atteignent pas, ainsi les théories coperniciennes publiées en 1543 ne susciteront del’intérêt qu’au siècle suivant. L'érudit de la Renaissance est penché sur ses livres, dans la solitude de son cabinet de travail. Il évolue dans un milieu d’initiés qui communiquent dans une langue (le latin ancien) compréhensible d’eux seuls

L’humaniste, cependant, appréhende le bonheur de l’étude dans le repli sur soi plus que dans l’ouverture au monde. Les innovations scientifiques nel’atteignent pas, ainsi les théories coperniciennes publiées en 1543 ne susciteront de l’intérêt qu’au siècle suivant. L'érudit de la Renaissance est penché sur ses livres, dans la solitude de son cabinet de travail. Il évolue dans un milieu d’initiés qui communiquent dans une langue (le latin ancien) compréhensible d’eux seuls.


II/ Les grandes découvertes de la Renaissance
BIOGRAPHIE
- 1494 :naissance de François Rabelais ; (PARENT AVOCAT)
- 1511-1518 : Rabelais est novice chez les franciscains.
- 1519 : il entre au couvent franciscain (du Puy-Saint-Martin ?)
- 1521-1524 : il se passionne pour le grec, fréquente un groupe d’humanistes et entretient une correspondance en latin et en grec avec Guillaume Budé. Il étudie le droit. On lui retire ses livres de grec sur ordre de laSorbonne, qui interdit l’étude de l’Écriture dans les textes originaux.
- 1525 : Passe dans l’ordre des Bénédictins dont les règles sont moins strictes et le milieu plus ouvert.
- 1528-1530 : Prend l’habit de prêtre séculier.
- 1530 : il s’inscrit à la faculté de médecine. La médecine englobe alors diverses disciplines : l’anatomie, la physiologie, la physique et l’histoire naturelle. Il estchargé d’un cours et commente dans le texte Hippocrate et Galien.
- 1532 : il est nommé médecin de l’Hôtel-Dieu de Lyon. Il publie, sous le pseudonyme d’Alcofribas Nasier, Pantagruel.
- 1533 : Pantagruel est condamné par la Sorbonne. Sa réputation de médecin lui vaut la protection de l’évêque de Paris, Jean Du Bellay, futur cardinal.
- 1534 : de janvier à mai, il accompagne Jean Du Bellay à Rome.À l’automne, il publie Gargantua.
- 1535-1536 : second voyage à Rome, au cours duquel il obtient du pape son absolution pour avoir quitté le froc bénédictin.
- 1536 : il passe à Montpellier la licence et le doctorat ; il va alors devenir l’un des premiers médecins du royaume, enseignant et exerçant la médecine à travers la France. Il explique Hippocrate dans le texte grec et pratique des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les jardins
  • jardin
  • Jardin
  • Jardin
  • Les jardins
  • Jardin
  • Les jardins
  • les jardins

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !