«Je disais l'autre jour ma peine et ma tristesse...» pierre de marbeuf

974 mots 4 pages
«Je disais l'autre jour ma peine et ma tristesse...» Pierre de Marbeuf

Pierre de Marbeuf est un poète du 17ème siècle très influencé par le mouvement baroque caractéristique de son époque et appartenant au courant de la préciosité qui prône une virtuosité dans la forme du poème. Ce courant est caractérisé par de nombreux jeux de mots ou de sonorités. C'est à travers un des poèmes issus de ce courant que nous étudierons comment un poème d'amour peut contenir une leçon pessimiste.

L'amour est en effet un des fils conducteurs du texte comme le montre le jeu des pronoms : «je», «elle» qui se retrouvent depuis le début et jusqu'à la fin du poème. Ensuite, l'allitération en «r» du premier quatrain évoque le «ronronnement» de l'amour alors présenté comme doux et tranquille.

L'évocation du lieu n'est pas non plus anodine puisque la scène se déroule sur une plage : « sable » au bord d'un ruisseau ce qui donne une impression de proximité des personnages qui sont assis l'un à côté de l'autre : «assis proche de ma maîtresse». Cette intimité est renforcée par la non-mention de la présence d'autres personnes ce qui donne un cadre propice à l'évocation des sentiments. Cette idée d'évocation des sentiments se retrouve dans la poésie lyrique qui a pour caractéristique la présence de la nature : les mots «ruisseau», «eau», «sable» ajoutés au prénom de l'amoureux qui signifie «celui qui vient de la forêt» permettent donc d'instaurer une partie de nature dans le poème et donnent une touche le lyrisme au texte. De plus, la proximité de l'eau peut s'interpréter de deux façon : si les amants sont si proches de l'eau («sur le bord») on peut imaginer que celle-ci n'est pas froide et que la saison est soit l'été soit le printemps. Ces deux saisons connotent la vie, le bonheur et l'amour.
Enfin, la présence de l'eau dans le poème est un des topos de la poésie amoureuse et est particulièrement utilisée dans ce poème puisqu'au «langoureux discours» du poète, s'accorde le

en relation

  • Marbeuf
    2218 mots | 9 pages
  • Marbeuf
    2189 mots | 9 pages
  • Marbeuf je disais l'autre jour
    2009 mots | 9 pages
  • Dissertation poésie
    1342 mots | 6 pages
  • Le baroque
    479 mots | 2 pages
  • Commentaire de marbeuf
    2084 mots | 9 pages
  • La fuite du temps
    4973 mots | 20 pages
  • Séquence n°4 : la fuite du temps dans la poésie française.
    1694 mots | 7 pages
  • Caca
    1227 mots | 5 pages
  • Les caractére vii de la cour
    48553 mots | 195 pages