Je ne sais ni lire, ni écrire...

2828 mots 12 pages
Je ne sais ni lire ni écrire, je ne puis qu’épeler…

Si l’on en croit les avis et auteurs autorisés, la première « vraie » planche d’un maçon doit être une planche symbolique. En ce sens, elle ne doit pas porter sur des thèmes sociétaux, quelles que soient les tentations en la matière.

Pourtant, fort d’un passé professionnel consacré à la pédagogie directe, puis à la pédagogie spéculative, la compréhension au premier degré du sujet reçu aurait pu me conduire à croire que : « je ne sais ni lire, ni écrire, je ne puis qu’épeler » renvoyait aux querelles et débats récurrents concernant les méthodes d’apprentissage de la lecture : méthode analytique (ou « globale ») versus méthode synthétique (ou « syllabique »). Peut-être avec un parti pris marqué pour la seconde, si l’on se réfère à la suite du questionnement (énoncé de chacune des lettres –j, a-, articulations entre elles pour former des syllabes –ja- puis kin, concaténation des syllabes pour constituer un mot –jakin-).

Réappropriation par les maçons de cette querelle des anciens et des modernes, avec l’hypothèse d’une préférence des maçons pour les anciennes méthodes, « celles qui ont fait leurs preuves » quels que soient les mérites objectifs qui peuvent être portés au crédit de la méthode globale (les textes, porteurs de sens, incitent l’apprenant à jouer avec les mots écrits afin de se poser lui-même des questions et de rechercher les réponses de manière ludique) ? Mais à l’évidence, cette première approche n’ouvrait pas les perspectives de recherche symbolique propres à satisfaire mon cahier des charges !

Refermant cette parenthèse en forme de clin d’œil, il m’apparut pertinent de reprendre dans le rite français le contexte précis de cette réponse « je ne sais ni lire… » à la demande du Mot sacré.

Quel(s) est (sont) le(s) symbole(s) ? Quelle(s) est (sont) sa (ses) signification(s) ?

Selon l’encyclopédie en ligne Wikipédia, un symbole peut être un objet, une image, un mot écrit, un son

en relation

  • Je ne sais ni lire ni écrire
    2496 mots | 10 pages
  • Je ne sais ni lire ni écrire
    713 mots | 3 pages
  • Je ne sais ni lire ni écrire
    1683 mots | 7 pages
  • Je ne sais ni lire ni écrire
    607 mots | 3 pages
  • Je Ne Sais Ni Lire Ni Crire
    1287 mots | 6 pages
  • Je ne sais qu’épeler
    429 mots | 2 pages
  • Préparer un expose
    4263 mots | 18 pages
  • camus et la torture
    7441 mots | 30 pages
  • Pierre brute
    2261 mots | 10 pages
  • Dans ma bulle
    1078 mots | 5 pages