Je Ne Sais Ni Lire Ni Crire

1287 mots 6 pages
ALGDGADLU

FRANCS-MAÇONS DE RITE ECOSSAIS ANCIEN et ACCEPTE

ORDO AB CHAO
____________________________

An Nom et sous les Auspices de la

Grande Loge de France

LIBERTÉ - ÉGALITÉ - FRATERNITÉ _____________________________

VM et vous tous mes Frères en vos degrés et qualités
La planche présentée ce soir s'intitule :

"Je ne sais ni lire ni écrire, je ne sais qu’épeler"

R L 931 « Le Trait d'Union »
Or de Sau lx-Les-Chartreux And BON
Le 26/03/6015

Je ne sais ni lire ni écrire, je ne sais qu’épeler.

Cette affirmation est paradoxale. Si je ne sais ni lire, ni écrire mais que je ne sache qu’épeler je suis dans l’incapacité de le dire. Ainsi sera justifié mon état de silence.
Ainsi ne pouvant « ni lire ni écrire », il me reste le recueillement, l’écoute et le travail pour atteindre le sens de la lettre qui me fait défaut.
Dans l’expression « je ne puis qu’épeler », je présente mon état d’homme en devenir. A trois ans, l’apprenti est dans le silence, il est incapable d’en témoigner, il sait cependant qu’il ne sait pas.
J’ai trois ans, c’est l’âge auquel la plupart des enfants passent de l’innommé, l’inconscience, au nommé, le conscient. Il devient acteur de sa construction. Dès sa naissance, l’enfant prend possession de son corps, il découvre peu à peu ses possibilités, il écoute et apprend à parler.
Au travers de mon initiation, des épreuves subies, je me place au rang de cet enfant de trois ans, ne connaissant rien du monde dans lequel je viens de rentrer. Comme l’enfant, je dois découvrir ce monde et m’y intégrer.
Mais déjà là, n’est-ce pas une forme de savoir qui m’invite à me mettre sur ma voie ?
N’est-ce pas une invitation à écouter ceux qui savent ?

Lire est donc une faculté culturelle, acquise essentiellement par le cerveau, avec comme outil un ou plusieurs des cinq sens. Cette faculté, c’est la transformation d’une réalité externe, en réalité intérieure avec ce qui l’accompagne, d’émotions et d’images. J’observe

en relation

  • le bonheur
    8251 mots | 34 pages
  • conception de l'erreur dans la situation d'apprentissage de FLE
    14807 mots | 60 pages
  • Stendhal
    14688 mots | 59 pages
  • Latex
    12165 mots | 49 pages
  • Spleen baudelairien
    38030 mots | 153 pages
  • Cours maths
    22028 mots | 89 pages
  • fiche de lecture en attendant godot de beckett
    2663 mots | 11 pages
  • Monsieur ibrahim et les fleurs du coran d'eric-emmanuel schmitt
    3978 mots | 16 pages
  • Colle de math
    6086 mots | 25 pages
  • d_alembert_2_reve
    18030 mots | 73 pages