je vis je meurs

Pages: 2 (419 mots) Publié le: 26 juin 2015
Introduction
Le sonnet "Je vis, je meurs ; je me brûle et me noie" est publié en 1555, et s’inscrit dans la tradition Pétrarque de la poésie amoureuse : c’est un sonnet en décasyllabe à rimesembrassées. Lyrique, ce sonnet a pour sujet l’amour, mais il prend toute son originalité par la variété des émotions que l’auteur évoque et opère à l’intérieur d‘une forme fixe.
De quelle façon Louise Labé,poétesse de la renaissance, rend-t-elle compte de la puissance de l’amour ?
I- Le thème de l’amour

A- Une structure en énigme
* 2 premier quatrains, ramassés 2 rimes embrassés, exposent lessymptômes d’un mal inquiétant qui met en péril sa santé "je vis, je meurs")
* Etats contradictoires et simultanés -> on peut s’interroger sur la nature du mal. Réponse au tercet (vers 9) : c’est l’amour.
*Amour :
      - mis en valeur par la majuscule et personnifié
      - mis en valeur par le hiatus (2 sons voyelles à la suite nécessitant une pause), insiste sur le rôle dominateur de l’amour engénéral

B- L’amour dans les sonorités du poème
* Sonnet construit à partir de quatre rimes seulement "oi", "ure", "ène" et "eur".
* L’amour fait l’unité du poème, pourtant basé sur des oppositions.


II- Lesdésordres amoureux

A- Des sensations au sentiment
* Le toucher (molle / dure)
* Les éléments (terre, feu, eau)
* L’amour engage l’être tout entier mais dans ce sonnet, les sensations sont d’abordphysique : corps soumis aux éléments s’ajoutant aux perceptions des sens.
* Tout se passe comme si la conscience des sentiments était en retard sur les perceptions, ce qui souligne l’aspect involontairede l’amour qui suscite le désordre.

B- La fusion des contraires
* Tout au long du sonnet, le sentiment amoureux s’exprime dans une durabilité qui oppose des antithèses (émotions libres, la douleur,puis la joie)
* Contradictions du sentiment amoureux sont évoqués dans la confusion des sensations physiques et psychologique présentée dans des antithèses.


III- Le pouvoir de l’amour

A-...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs
  • Je vis je meurs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !