je vous envoie un bouquet

Pages: 5 (1110 mots) Publié le: 12 janvier 2014
Pierre DE RONSARD (1524-1585)
« Je vous envoie un bouquet »
1555
1. Introduction
 Contexte historique et culturel
- Né dans le Vendômois, promit à carrière militaire brillante, son père, gentilhomme humaniste et
ami des arts, le mène à la cour où partage jeux du futur roi Henri II mais grave maladie (1540). Va
étudier au Collège Coqueret (grec, latin), rencontre Du Bellay, fait partie deLa Pléiade. Consacre
sa vie à la poésie, aumônier du roi Henri II en 1558, poète préféré de Charles IX.
- Odes (entre 1550 et 1552) : inspiration lyrisme grec. Amours et Continuation : destinés à être
chantés, évoque en 1552, 1555 et 1578, à la façon de Pétrarque, les douleurs de l’amoureux.
Poésie est reflet enthousiasme et amour de la vie du poète, parole humaine devient musique.
Caractérisation du texte
- Date et situation dans l’œuvre : Continuation des Amours, publiée en 1555 : sonnets adressés à
des femmes diverses, aimées du poète qui n’imite pas la fidélité des pétrarquistes. Il confie à
Joachim du Bellay : « Une fille d’Anjou me détient en servage, » (III) et à Rémi Belleau : « D’une
belle Marie en une autre Marie, /Belleau, je suis tombé, et si dire ne puis /De laquelledes deux
plus l’amour je poursuis, /Car j’en aime bien l’une, et l’autre est bien m’amie. » (XL)
- Thèmes : offrande poétique d’un bouquet : réflexion sur les blessures du temps. Puissance du
temps exprimée par précipitation, accélération de plus en plus brutale juxtaposition de deux
moments que le temps éloigne : jeunesse présente et mort à venir.
- Problématiques : voir groupement detextes.
 Annonce du plan
- Dépend de la problématique
- Exemple : Par l’analogie entre les fleurs et la beauté de la femme, il montre la fragilité de la vie.
Puis il transforme la leçon en invitation à aimer.
2. Lecture analytique
 Premier quatrain
- Consacré au bouquet, mot d’ailleurs isolé au centre du vers, montre la fragilité des fleurs. Poésie
figurée par le bouquet (v. 1).
- Deuxacteurs du dialogue : poète et femme. Marques de la première personne (pronom « je », «
moi », « nous », synecdoque « ma main ») -> poète parle. Marques de la seconde personne
(pronom « vous », synecdoque « vos beautés ») -> jeune femme écoute. Parole du poète veut
provoquer la réaction de son destinataire, nommé ou non -> présence et urgence.
- Présent rendu sensible par temps des verbes (présent« envoie », passé proche « vient de »
correspond au moment de la parole) et par démonstratifs, « ces fleurs » (v. 2), « ce vespre » (v. 3)
futur annoncé par « demain » (v. 4).
- Thème du déclin envahit le texte : « vespre » mis en relief par rejet en fin de vers du participe
passé « cueillies ».
- Effet d’accélération par détachement du participe passé « chutes » (v. 4) en début de vers quidevance l'auxiliaire « fussent » : ordre particulier des mots met l'accent sur la chute, la mort des
fleurs, accentuée par la précision « à terre » qui fait imaginer les pétales souillés.
- Allitération en « t » (« chutes », « terre ») évoque menace sourde et assonance en « u » (sous
l’accent dans « fussent ») donne une impression mélancolique. Sons "ch" et "f" font entendre un
chuchotement.École Georges Gusdorf – Paris – section secondaire

1

Fiche Poésie Je vous envoie
 Second quatrain
- Consacré à la jeune femme, montre la fragilité de la beauté.
- Paroles jointes à « bouquet » : poète les veut exemplaires (v. 5). Ordre et souhait à la fois :
subjonctif « vous soit » et menace : adjectif « certain » -> adresse instante à la femme.
- « fleuries », « flétries » :rapprochés par leurs sonorités et leur place dans le vers mais opposés
par le sens, peuvent désigner à la fois la femme et les fleurs. Pluriel du mot « beautés »
contribue à cette fusion. Amorcée par adjectif « épanies » (v.2) -> peut qualifier beautés
féminines comme florales, fusion se poursuit par le retour du verbe choir : « chutes à terre »
(v.4), « cherront » (v.7).
- Série menaçante des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Je vous envoie un bouquet
  • Je vous envoie un bouquet.
  • Ronsard- je vous envoie un bouquet
  • Ronsard, "je vous envoie un bouquet"
  • Ronsard je vous envoie un bouquet
  • Ronsard: je vous envoie un bouquet que ma main
  • Commentaire composé: Je vous envoie un bouquet, Ronsar
  • Commentaire littéraire "je vous envoie un bouquet" de ronsard

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !