Je c pas

308 mots 2 pages
L’Angleterre du 17e siècle est monarchique, mais elle passe à une monarchie absolue de droit divin sous le règne de Jacques Ier (1603-1625). hsdghLe Parlement se révolte (pétition) et ne reçoit en retour que sa dissolution en 1629 par Charles Ier qui règnera de manière absolue jusqu’en 1649. Les abus de poghsdfhuvoir du roi provoquent une guerre civile de 1624 à 1649 qui se termine par la victoire du peuple, mené par Olivier Cromwell qui prendra la tête du pays, et la mort par décapitation du roi. Le pays devient alors régicide. La paix n’est pas pour autant rétasdhblie et c’est en 1688 avec la Glorious Revolution que l’Angleterre change de politique. En 1689, Marie et Guillaume accèdent au trône et signent the Bill of Right qui exclut l’absolutisme de droit divin et impose aux rois de partager le pouvoir avec le Parlement.

A cette époque, de l’autre coté de la Manche, la monarchie absolue de droit divin dans le système monarchique français connait son apogée grâce à Louis XIV. C’est en 1643 que ce dernier accède au trône, à l’âge de 5 ans. En 1661, à la mort du cardinal Mazarin (qui gérait le pouvoir pendant l’enfance du roi), Louis XIV décide deghs régner seul, avec l’accord de Dieu. C’est le début de l’absolutisme. Pour imposer son pouvoir, il utilise la propagande, la censure et le mécénat. Il rassemble également les pouvoirs sur lui : il prend avis auprès de ses conseillers, prend les décisions et ses ministres exécutent ce qu’il veut. Il a l’Etat en main. sdhssgh A la fin du 17e siècle, les systèmes politiquesghs sont différents. En Angleterre, seul le peuple a le droit de choisir son gouvernement, alors que la monarchie absolue française est désignée par

en relation