Je m'aime piuyidhc

Pages: 11 (2542 mots) Publié le: 25 mai 2013
Bruxelles, le 20 avril 2002

Monsieur Schmitt,

La question que vous devez vous poser en ce moment est sans aucun doute : "Une lettre d'une parfaite inconnue, mais pourquoi ?". Sachez simplement que cette inconnue est une fervente admiratrice. J'ai lu votre livre "L'Évangile selon Pilate", et je tiens à vous dire que je l'ai trouvé remarquable. Vous avez une façon extraordinaire deretracer l'évolution du caractère des personnages, de Yéchoua comme de Pilate.

Je vais tout d'abord m'attarder sur l'identité de Yéchoua. Je trouve que dans le prologue de votre livre, vous avez retracé d'une façon exceptionnelle l'évolution de son caractère et sa prise de conscience face à son identité.
Commencer par son enfance est une bonne idée, cette période de la vie de Yéchoua estgénéralement peu abordée, ou alors uniquement sous la forme du "petit et gentil Yéchoua", qui ne lui correspond pas du tout par la suite. Pendant son enfance, il était un enfant spontané, qui ne pensait qu'à jouer et à s'amuser, et ne se faisait pas beaucoup de soucis. Mais chacun sait que l'identité se modifie tout au long de l'existence, et il y a donc eu de nombreux basculements dans la vie de Yéchoua, quevous avez, je trouve, exprimés d'une manière incroyablement juste, touchante et agréable à lire.
Les premiers doutes sur sa propre identité apparaissent lors de l'épisode du chat perché. C'est là qu'il prend conscience de ce qu'il est et de sa vulnérabilité. Après, il a commencé à se poser des questions à propos de la loi : son utilité, ce qui la fonde ou ce qui la justifie, ... Cependant,malgré ces questions, il a tout de même construit son identité sur base d'un groupe d'appartenance : les Juifs. Vous le lui faites dire d'une façon originale à la page 21 : "Je devins un vrai Juif. C'est-à-dire que je me mis à attendre. Attendre le sauveur (...) espérer le Messie".
Plus tard, Yéchoua a fait une découverte sur l'amour, qui a complètement fait basculer sa façon de penser : il estcontre l'amour exclusif tissé d'intérêts mutuels, mais pour l'amour général, pour tout le monde. Cette découverte, il la partage à tout le monde, comme par exemple à la page 28 : "Ce dont tu es sûr, c'est que Dieu nous aime", ou encore à la page 29 : "La souffrance n'est pas une occasion de haïr mais une occasion d'aimer". Je trouve que vous avez habilement manigancé le récit pour que cette découvertese fasse le jour où il aurait dû demander Rebecca en mariage.
Mais toutes ces découvertes ne sont encore rien comparées à ce qui l'attend. Tout commence en vérité lorsque Yohanân le plongeur désigne Yéchoua comme élu, le Messie. C'est là qu'apparaissent les plus grands doutes pour lui : il est en quête d'identité et désire se découvrir lui-même : "Je ne désirais qu'une seule rencontre : moi.J'espérais me découvrir au bout de cette solitude" (p. 40). C'est en se retirant quarante jours dans le désert qu'il va tenter de construire et de prendre conscience de son identité. Pourtant, au fond de lui même, ce n'est pas lui qu'il trouve, mais Dieu : "Au fond de moi-même, ce n'est pas moi que je trouve" (p. 49). Cependant, le doute est toujours présent : et si c'était le diable qui tentait dele séparer du droit chemin ? Il devait faire un choix pour que son identité se crée : écouter ce puits en lui ou l'ignorer. Yéchoua accepta finalement le pari de croire que cette source venait de Dieu, et non de Satan, son ennemi. J'insiste fort sur cet évènement de sa vie car je trouve que vous avez relaté cette période tellement importante pour lui d'une façon claire, limpide et agréable à lire.À ce moment-là, Yéchoua est donc capable d'atteindre les méditations que Dieu dépose en lui, mais il n'en soupçonne pas encore les conséquences, c'est-à-dire qu'il n'a pas encore pris conscience de son destin.
Suite à ces quarante jours de solitude, Yéchoua a lui-même décidé de révolutionner son identité personnelle en considérant Dieu comme son père. Il reconnait aussi qu'il a un autre...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Je m'aime
  • Je m'aime
  • M'aime-t-elle toujours ?
  • Analyse de tu m'aimes tu
  • Moi et moi seule je m'aime

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !