Jean de la fontaine

851 mots 4 pages
Jean de La Fontaine
(08/07/1621 – 13/04/1695)

I / L’auteur

Jean de La Fontaine est né le 8 juillet 1621 à Château-Thierry, et décède le13 avril 1695 à Paris .

En effet jean de la fontaine né durant l’été 1621 dans la région de Picardie et meurt en avril 1695 à Paris à l’âge de 74 ans.
Issu d'une famille relativement bourgeoise, sa mère Françoise Pidoux, était originaire de Coulommiers dans le Poitouet son père Charles de La Fontaine était maître des Eaux et Forêts et Capitaine des Chasses, ce qui peut expliquer que la majorité de ses œuvres soient liés au milieu de la nature et l’importance que celle ci prend dans ses écrits et notamment ses fables.
JDF étudie au collège de Château-Thierry jusqu’en troisième où il apprit surtout le latin , en 1641 il rentre a l’oratoire , il y restera seulement une année en préférant s’éloigner de cette brève carrière religieuse . Il se remet alors à ses études de droit et décroche, en 1649, un diplôme d'avocat au parlement de Paris puis en 1652 La fontaine reprend la charge paternelle de Maitre des Eaux et Capitaine des Chasses, il côtoie et se rapproche de cette nature jusqu’en 1672 ou il vend l’intégralité de ses charges.
En 1647, son père lui organise un mariage de complaisance avec Marie Héricart alors agée de 14 et demie alors que lui a 26 ans. Elle lui donne un fils, Charles, il se lasse très vite de son épouse qu’il délaisse. Lorsque le travail lui en laisse le temps, il monte à Paris : là, il se mêle aux sociétés précieuses et surtout libertines de l'époque. JDF démarre sa carrière de poète par la publication d’un premier texte, une comédie adaptée de Térence, L’Eunuque, en 1654, qui passe totalement inaperçue. En 1658 , La fontaine entre au service de Fouquet (vicomte de Melun et de Vaux, marquis de Belle-Isle, il était un homme d'État français) pour lequel il s’est vu signer un contrat : « une pension poétique » visant a lui écrire une série de poème , en effet Nicolas Fouquet étant un homme d’une certaine

en relation

  • Jean de la fontaine
    644 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    2707 mots | 11 pages
  • Jean de la fontaine
    384 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    1713 mots | 7 pages
  • Jean de La Fontaine
    801 mots | 4 pages
  • Jean de La Fontaine
    516 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    910 mots | 4 pages
  • Jean de la fontaine
    431 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    261 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    501 mots | 3 pages