Jean de la fontaine

910 mots 4 pages
Jean de La Fontaine (8 juillet 1621 à Château-Thierry, 13 avril 1695 à Paris) est un poète, fabuliste, moraliste, dramaturge, librettiste et romancier français. Ses Fables de La Fontaine constituent la principale œuvre poétique du classicisme, et l’un des plus grands chefs d’œuvre de la littérature française.
Il passe ses premières années à Château-Thierry dans l'hôtel particulier que ses parents, Charles de La Fontaine et Françoise Pidoux, au service de Fouquet (1658-1663)
En 1658, il entre au service de Fouquet, Surintendant des Finances, auquel, outre une série de poèmes de circonstances prévus par contrat - une "pension poétique" - il dédie le poème épique Adonis tiré d’Ovide et élabore un texte composite à la gloire du domaine de son patron, le Songe de Vaux, qui restera inachevé, car Fouquet est arrêté sur ordre de Louis XIV ; La Fontaine écrit en faveur de son patron en 1662, l’Ode au Roi puis l’Élégie aux nymphes de Vaux. Certains biographes ont soutenu que cette défense de Fouquet lui avait valu la haine de Jean-Baptiste Colbert, puis celle de Louis XIV lui-même, sans que l’on ne dispose de témoignages clairs à ce sujet. On ne sait pas exactement si son voyage en Limousin en 1663 est un exil ordonné par l’administration Louis XIV, ou une décision librement consentie d’accompagner son oncle Jannart, lui exilé. Il tire de ce déplacement une Relation d’un Voyage de Paris en Limousin : il s’agit d’un récit de voyage sous forme de lettres en vers et en prose adressées à son épouse, publié de façon posthume.
L’apogée de l’activité littéraire (1664-1679)
En 1664, il passe au service de la duchesse de Bouillon et de la duchesse d’Orléans. La Fontaine partage alors son temps entre Paris et Château-Thierry en qualité de gentilhomme - ce qui assure son anoblissement. C’est le moment où La Fontaine fait une entrée remarquée sur la scène littéraire publique avec un premier conte, tiré de l'Arioste, Joconde. Cette réécriture suscite en effet une petite querelle

en relation

  • Jean de la fontaine
    644 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    2707 mots | 11 pages
  • Jean de la fontaine
    384 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    1713 mots | 7 pages
  • Jean de la fontaine
    851 mots | 4 pages
  • Jean de La Fontaine
    801 mots | 4 pages
  • Jean de La Fontaine
    516 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    431 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    261 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    501 mots | 3 pages