jean de la fontaine

355 mots 2 pages
La Fontaine est aujourd’hui le plus connu des poètes français du xviie siècle, et il fut en son temps, sinon le plus admiré, du moins le plus lu, notamment grâce à ses Contes et à ses Fables. Styliste éblouissant, il a porté la fable, un genre avant lui mineur, à un degré d’accomplissement qui reste indépassable. Moraliste, et non pas moralisateur, il pose un regard lucide sur les rapports de pouvoir et la nature humaine, sans oublier de plaire pour instruire.Proche de Nicolas Fouquet, Jean de La Fontaine reste à l'écart de la cour royale mais fréquente les salons comme celui de Madame de La Sablière et malgré des oppositions, il est reçu à l'Académie française en 1684. Mêlé aux débats de l'époque, il se range dans le parti des Anciens dans la fameuse Querelle des Anciens et des Modernes.Augustin Cabanès, La Fontaine, Albin Michel, 1931.
Pierre Clarac, La Fontaine, Bordas, 1949.
René Jasinski, La Fontaine et le Premier Recueil des Fables, Nizet, 1966.
Jean-Pierre Collinet, Le Monde littéraire de La Fontaine, Presses universitaires de Grenoble, 1970.
Jean Orieux, La Fontaine ou La vie est un conte, Flammarion, 1976.
Louis Marin, Le récit est un piège, Minuit, 1978.
Pierre Boutang, La Fontaine politique, J.-E. Hallier, Albin Michel, 1881.
Revue Le Fablier, depuis 1989, annuelle.
Patrick Dandrey, La Fabrique des Fables, Klincksieck, 1992 ; troisième édition revue et remaniée, 2010.
Roger Duchêne, Jean de La Fontaine, Fayard, 1990.
Emmanuel Bury, L'Esthétique de La Fontaine, Sedes, 1995.
Marc Fumaroli, Le Poète et le Roi : Jean de La Fontaine en son siècle, édition de Fallois, 1997, puis Le Livre de poche, références.
Olivier Leplatre, Le Pouvoir et la Parole dans les Fables, PUL, 2000.
Jean-Charles Darmon, Philosophies de la fable : La Fontaine et la Crise du lyrisme, PUF, 2002.
Marc Escola, Lupus in fabula : Six façons d'affabuler La Fontaine, Presses universitaires de Vincennes, 2003.
Valère Staraselski, Le Maître du jardin, dans les pas de La

en relation

  • Jean de la fontaine
    644 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    2707 mots | 11 pages
  • Jean de la fontaine
    384 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    1713 mots | 7 pages
  • Jean de la fontaine
    851 mots | 4 pages
  • Jean de La Fontaine
    801 mots | 4 pages
  • Jean de La Fontaine
    516 mots | 3 pages
  • Jean de la fontaine
    910 mots | 4 pages
  • Jean de la fontaine
    431 mots | 2 pages
  • Jean de la fontaine
    261 mots | 2 pages