Jean de pange

4917 mots 20 pages
Chapitre 3 : Jean de Pange (1881-1957), apôtre et pionnier de la réconciliation franco-allemande :

« On ne survit que par les semences que l'on jette que nous ignorons sur quel terrain elles tomberont ».

1927-1939 : son journal.

Jean de Pange est un médiéviste, c'est un chartiste dans toute sa splendeur de son exigence critique et analytique. Il fait également très attention au vocabulaire, à la lexicographie. Sans cesse dans son journal, il recherche la définition la plus juste. Ces exigences n'ont pas pourtant fait de lui un positiviste dont la seule ambition serait d'additionner, sans porter un jugement quelconque sur 'action des hommes : « je n'ai pu admettre que l'histoire et simplement à enregistrer les actes de la grande pièce qui se joue sur le théâtre du monde sans prendre partie ». bien entendu, il ne s'agit pas ici d'un parti pris mais d'un jugement posé. Après avoir entendu toutes les parties et vérifié chacune des pièces du dossier. À parti de cette méthode qui ne sépare pas l'histoire des hommes, des humanité, de ce qui fait la substance des humanités, il nous offre une connaissance très sure des structures publiques de l'époque médiévale et puise dans cette source d'informations les matériaux les plus féconds pour la construction de sa pensée transnationale.
Jean de Pange a également un esprit lorrain, ou rhénin. Profondément spiritualiste. A la fois enraciné et vivifiant. Enraciné par son réalisme de romain et en même temps, décloisonné, profondément libre, ouvert sur l'universalité et l'unité du monde. Il prend appui sur une double culture, en l'occurrence française et allemande. Et, également une foi très profonde qui le conduit à aimer son prochain pour lui-même, même s'il est différent, surtout s'il est différent, et même jusqu'à son ennemi comme le veut l'exigence de l'évangile. C'est ce sens aigu de la fraternité universelle qui anime Jean de Pange, ce sens proinien de l'humanité qui le conduira contre vents et marré, à contre

en relation

  • La poesie
    943 mots | 4 pages
  • Fcxy
    805 mots | 4 pages
  • Hihi
    1082 mots | 5 pages
  • biblio_stael 1
    7835 mots | 32 pages
  • Ab la dolchor del temps novèl
    2237 mots | 9 pages
  • Expos SVT 1ere C
    2525 mots | 11 pages
  • Loui sebastien mercier biographie
    1904 mots | 8 pages
  • ARISTIDE G
    6047 mots | 25 pages
  • Exposé sur le mythe d'orphée
    2166 mots | 9 pages
  • Plan d'histoire des institutions
    2317 mots | 10 pages