Jean Ferrat - Nuit et Brouillard

804 mots 4 pages
Art, état et pouvoir.

La déportation dans la seconde guerre mondiale.
________________________________
Problèmatique : Quelle a été la repercution de la déportation sur l'art de la musique ?
Support : Nuit et brouillard, de Jean Ferrat.

I) Biographie de l'auteur :
Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat, né le 26 décembre 1930 à Vaucresson (Seine-et-Oise) et mort le 13 mars 2010 à Aubenas (Ardèche), est un auteur-compositeur-interprète français.
Auteur de chansons à texte, il alterne durant sa carrière, chansons sentimentales, poétiques et engagées et a souvent maille à partir avec la censure. Reconnu pour son talent de mélodiste, il met en musique et popularise nombre de poèmes de Louis Aragon.
Fidèle, sa vie durant, à ses idéaux communistes, il n'en conserve pas moins sa liberté de penser et n'hésite pas à se démarquer du parti communiste français, en raison des positions de ce dernier sur l'URSS.
Bien que peu présent dans les médias et malgré son retrait de la scène à quarante-deux ans, cet ardent défenseur de la chanson française connaît un grand succès critique et populaire. Apprécié d'un large public, Jean Ferrat est considéré, à l'instar de Ferré, Brassens et Brel, comme l'un des grands de la chanson française.

II) Analyse de la chanson.
a) Paroles :
Ils étaient vingt et cent, ils étaient des milliers
Nus et maigres, tremblants, dans ces wagons plombés
Qui déchiraient la nuit de leurs ongles battants
Ils étaient des milliers, ils étaient vingt et cent

Ils se croyaient des hommes, n´étaient plus que des nombres
Depuis longtemps leurs dés avaient été jetés
Dès que la main retombe il ne reste qu´une ombre
Ils ne devaient jamais plus revoir un été

La fuite monotone et sans hâte du temps
Survivre encore un jour, une heure, obstinément
Combien de tours de roues, d´arrêts et de départs
Qui n´en finissent pas de distiller l´espoir

Ils s´appelaient Jean-Pierre, Natacha ou Samuel
Certains priaient Jésus, Jéhovah ou Vichnou
D´autres

en relation

  • « Nuit et brouillard » de jean ferrat
    361 mots | 2 pages
  • Nuit et brouillard Jean FERRAT
    1254 mots | 6 pages
  • « Nuit et brouillard « jean ferrat.
    557 mots | 3 pages
  • Nuit et brouillard de jean ferrat
    617 mots | 3 pages
  • Nuit et brouillard - jean ferrat
    612 mots | 3 pages
  • Jean ferrat, nuit et brouillard
    507 mots | 3 pages
  • Nuit et brouillard de jean ferrat
    650 mots | 3 pages
  • Nuit et brouillard (jean ferrat)
    454 mots | 2 pages
  • Nuit et brouillard de jean ferrat
    1685 mots | 7 pages
  • Jean ferrat, nuit et brouillard
    410 mots | 2 pages