Jean genet l'atelier d'alberto giacommetti

Pages: 5 (1185 mots) Publié le: 23 mai 2013
L'Atelier d'Alberto Giacometti

Jean Genet

Jean Genet à posé pour Alberto Giacometti de 1954 a 1958.

Ces deux hommes, ces deux artistes s'inspiraient mutuellement.
Jean Genet utilise sa connaissance du plasticien pour écrire L’Atelier, un récit travaillé à la manière d'un journal, d'un carnet de bord, avec des notes, des remarques, c'est plus un travail de réflexion, sans cessereprécisées ou approfondies, entrecoupé de dialogues avec l’artiste.
C’est la description d’un être singulier qui rejoint Jean Genet dans ses questionnements sur l’Art, la représentation de la Réalité, la forme, et même sur l'Homme. Genet écrit «qu’il tente surtout de préciser une émotion, de la décrire, non d’expliquer les techniques de l’artiste.»
 Et tous deux se parlent librement, se confient.
Cequi en fait un texte de récit et dialogues, que les acteurs peuvent prendre à leur compte, pour évoquer deux artistes mais surtout deux hommes.

Jean Genet se questionne plus particulièrement sur ce qu'est l'art novateur., un art qui est en rupture avec la tradition, qui ne s'inscrit pas dans la continuité de l'histoire de l'art, mais marque une certaine coupure. Les générations futuresdoivent-elles comprendre l'oeuvre et doivent-elles en tirer un quelconque enseignement ? Genet admet ne pouvoir y apporter une réponse mais il affirme que l'oeuvre doit rejoindre l'immémoriel pour obtenir le statut d'oeuvre en soi. Est-ce donc dans ce cas réellement novateur ? L'oeuvre n'est pas destinée à la postérité, aux générations futures mais bien offerte aux morts. Y a-t-il un aspect commémoratifdans l'oeuvre ? Genet souligne le caractère morbide, déjà mort, des statues de Giacometti. C'est le spectateur qui leur donne momentanément vie, seulement pour le temps de la contemplation.
Une des conversations nous éclaire sur la symbolique des oeuvres de l'artiste. Une statue de Giacometti transcende un espace, elles sont presque divines, à l'image de statues incarnant des dieux. Devant cetteaffirmation, les deux hommes sont étonnés. Genet observe vraisemblablement les oeuvres présentes autour de lui, dans l'atelier : elles ont la «délicatesse d'un squelette», quelque part entre la vie et la mort donc, et l'ambivalences et les paradoxes de ces statues ne s'arrêtent pas là, elles incarnent également beauté et force, solidité et effritement...
On apprend que Giacometti réalise desoeuvres avec des matériaux très différents, qu'il les questionne, qu'il étudie leurs caractéristiques, ce qu'elles apporteraient ou retireraient à ses statues. Il en fait en plâtre et se demande si les couler en bronze leur fait perdre quelque chose. « Vos femmes, c'est une victoire du bronze sur lui-même ». En effet, le bronze participe au fait que, justement, ces femmes ont une aura que cela dépassela simple matière.
Genet nous décrit Giacometti comme débraillé. Giacometti semble faire corps avec son art, ses sculptures à qui il donne vie par son modelage, ses caresses. Avec ses oeuvres, c'est comme s'il pénétrait dans un autre monde, Jean Genet, lui, ne peut y avoir accès.
Cependant il comprend, peut-être mieux que quiconque le travail de son ami, lors d'un repas, un ami de Giacomettiremarque qu'une cervelle ne pourrait jamais rentrer dans une tête aussi plate mais Genet ajoute que de toute façon ce n'est pas ce qui confère la vie à ces statues. Son amitié n'altère pas son objectivité non, mais le pousse à comprendre cet art, à le fouiller, l'interpréter.

Au regard de deux toiles, Genet dit avoir l'impression qu'elles «marchent» vers lui. C'est sans doute le rapportprivilégié entre le spectateur et ces êtres transcendants qui donne cette impression d'approche. Ce mouvement est avant tout le mouvement intérieur de la statue qui resplendit. Au bout de 4 ans, l’artiste propose pour la première fois à son ami de lui montrer des dessins, de lui présenter son travail, rapport inédit à l’oeuvre puisque jusqu’à lors l’écrivain n’était pas frontalement confronté à...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Jean genet
  • Jean genet
  • Jean genet
  • Jean genet
  • Jean genet
  • Jean genet
  • Les bonnes de jean genet
  • "Le balcon" de jean genet

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !