Jean giraudoux

738 mots 3 pages
1. Vie privé de l'auteur

Son véritable nom est Hippolyte Jean Giraudoux. Son père, Léger Giraudoux, travaille au Ponts et Chaussées. Le jeune Giraudoux est un élève brillant. A dix ans, il est premier à l’examen du Certificat d’Etudes Primaires. Il obtient alors une bourse pour le Lycée de Châteauroux - établissement qui, en son honneur, portera plus tard le nom de Lycée Jean Giraudoux. Il passera toutes ses études secondaires dans ce lycée, en plus d’y être interne. En 1894, il y reçoit sa première communion. A dix huit ans, Giraudoux y obtient son baccalauréat. Le jeune lycéen entre ensuite en classes préparatoires au Lycée Lakanal, à Sceaux. Son but est de participer au concours littéraire de la prestigieuse Ecole Normale Supérieure. Il confirme son assiduité scolaire aisément et obtient le Prix de l’excellence au sortir de la seconde année de khâgne. Parallèlement, lors du concours général, il est titulaire du Premier Prix de version grecque. C’est ainsi qu’il parvient à intégrer l’Ecole Normale Supérieure, à Paris. Giraudoux s’éprend ensuite de Suzanne Boland, épouse de Paul Pineau dont elle est séparée, avec qui il va entreprendre une relation. Il aurons un fils, Jean-Pierre. Suzanne Boland épousera Giraudoux en 1921.

2. Vie politique

Le jeune français fait son service militaire, d’abord à Roanne, ensuite à Clermont-Ferrand, puis à Lyon. A 21 ans, il accède au grade de caporal. En 1910, Giraudoux participe au concours des chancelleries où il s’en sort à la première place. Dès lors, le jeune auteur intègre le Ministère des Affaires Etrangères en tant qu’élève vice-consul à la direction politique et commerciale. Cette fonction le mène à Constantinople, puis à Moscou et Vienne. Sa carrière diplomatique se construit d’avantage et il se retrouve, en 1912, attaché au bureau d'étude de la presse étrangère. Un an plus tard, il obtient le titre de vice-consul de 3e classe. En 1914, Giraudoux est mobilisé pendant la Première Guerre Mondiale. Il est victime

en relation

  • Jean giraudoux
    257 mots | 2 pages
  • Jean giraudoux
    1095 mots | 5 pages
  • Jean giraudoux
    2665 mots | 11 pages
  • Jean Giraudoux
    308 mots | 2 pages
  • Jean giraudoux
    433 mots | 2 pages
  • Jean giraudoux ?
    868 mots | 4 pages
  • Jean Giraudoux
    264 mots | 2 pages
  • Jean giraudoux
    418 mots | 2 pages
  • Electre de jean giraudoux
    1151 mots | 5 pages
  • Electre de jean giraudoux
    2393 mots | 10 pages